Southern Pearl : des mesures de sécurité pour assurer l'arrivée du cargo ce jeudi 9 février 2017

Southern Peral
© Wallis et Futuna 1ère.

Interdiction de rassemblement et d'attroupement sur Wallis et des zones de navigations interdites du Jeudi 9 février 2017 00h00  au vendredi 10 février 2017 17h00. L'administration a pris deux arrêtés pour que l'escale du porte conteneur soit assurer. L'intégralité du communiqué des autorités.

Olivier Murat
Publié le

Le porte conteneurs Southern Pearl ravitaillera Wallis ce jeudi 9 février 2017. Le navire se présentera à 8h00 à la passe pour une arrivée au quai de Mata Utu à 9h00.
Pour assurer son escale l'Administration supérieure prend des mesures de sécurité.

L'intégralité du communiqué:

Considérant la nécessité d’assurer et de sécuriser l’arrivée à quai du porte-conteneurs « Southern Pearl », prévue le 9 février 2017, et afin d’éviter que ne se reproduisent les actions d’entrave à son entrée dans le lagon, ainsi que tout trouble à l’ordre public, le Préfet, Administrateur Supérieur des îles Wallis et Futuna, soucieux de préserver l’approvisionnement des habitants du Territoire, a décidé d’interdire, par voie d’arrêtés, du jeudi 9 février 2017 à 00h00 au vendredi 10 février 2017 à 17h00 :

➢ la navigation de navires et d’engins nautiques de toute nature à l’exception des bâtiments de l’État et du Territoire et des navires expressément autorisés dans une partie du sud du lagon de Wallis, délimitée :
✗ au Sud-Ouest, par une ligne reliant la pointe Tekena/Mua au récif, en passant par la pointe Mata’aho (îlot des Lépreux – Nukuatea) ;
✗ au Nord-Est, par une ligne reliant la pointe Tepako à l’îlot de Nukuhione ;
ainsi que dans une zone située le long du récif sur une profondeur de deux nautiques allant de la passe d’Avatolu à l’îlot de Nukuhione ;

➢ tous les attroupements, rassemblements et manifestations sur la voie publique et en mer, à Wallis.

Ces arrêtés seront affichés à l’administration supérieure ainsi qu’à la circonscription d’Uvéa et publiés au JOWF.

Pour le Préfet, Administrateur Supérieur
des îles Wallis et Futuna
et par délégation,
Le chef des services du Cabinet
Cédric KARI-HERKNER