Législatives 2017 : les grandes lignes du programme d' Hervé Delord

herve delord candidat législatives 2017
© Thierry Pambrun

Hervé Delord est le candidat investi par le parti Les Républicains et le centre UDI. Son programme comporte 50 propositions qui mettent en avant les réformes institutionnelles. Quelles sont les grandes lignes de son projet ?

Fatima Maniulua
Publié le

Pour Hervé Delord, le développement du territoire passera par 2 points essentiels : 

  1. redonner sa place à la coutume
  2. permettre aux entreprises locales et au secteur privé d'iinvestir, de se développer pour pouvoir proposer de l'emploi aux jeunes en priorité. Cela freinera l'exode démographique et permettra de combattre la " vie chère"
  • La coutume
Pour regagner toute sa place, il faut réattribuer le foncier à la coutume. Le décret 57 attribue les terres à l'Assemblée Territoriale. Hors dans les faits, les coutumiers ont toujours eu à s'occuper du foncier. 
Selon le candidat du parti Les Républicains, il faudra amender ce décret, pour que les mentions de l'Assemblée Territoriale soient remplacées par autorité coutumère. 

  • Le foncier
La représentation administrative du foncier au niveau du Conseil de Circonscription:
Le Conseil de Circonscription est présidé par chaque roi, Le Lavelua pour Wallis, Le Tuigaifo pour Alo et Le Keletaona pour Sigave. Le Conseil de circonscription est bridé au niveau de ses décisions de budget. 
Il faut redonner aux conseils de circonscription toutes ses missions, notamment les décisions concernant l'habitat social, l'organisation des travaux de village mais aussi la responsabilité des chefs coutumiers qui était correctement rémunérée à travers ce Conseil de circonscription. 

  • Le développement économique
Le projet phare d' Hervé Delord est de développer le secteur privé. Il faut donner la possibilité au secteur privé d'investir, donner aux entrepreneurs les fonds pour créer leurs entreprises, et aussi pour les développer. 
Hervé Delord a annoncé qu'il a déjà pris contact avec un organisme financier à Paris (Banque Postale). Il permettra aux entreprsies de Wallis et Futuna de trouver des financements. 
Pour donner la chance aux entrepreneurs d'investir, il faudra mettre en place et implanter cette banque sur le territoire, travailler sur le coût et diminiuer les taxes. 
exemple : faire baisser les 32% de taxes d'importation à 5% et basculer les taxes manquantes du territoire sous forme de fiscalité indirecte comme la TVA, ce qui permettrait aux entreprises d'investir à moindre coût.

  • Relancer les projets existants
Le projet du port de pêche de Halalo avait déjà été discuté et financé par l'Europe mais qui n'a malheureusement pas abouti. Ce projet peut relancer le secteur du BTP car il y aura beaucoup d'infrastructures à construire. Il envisage aussi de faire la même chose pour la piste de Vele. Selon Hervé Delord, pour relancer le BTP, il faut relancer les grands travaux comme la piste de Vele, les ports de pêche et les routes. 

  • Lutter contre la vie chère
Il faut pouvoir mettre en place un vrai contrôle des prix, et permettre aux commerçants de gérer correctement leurs affaires. Pour cela il faut mettre en place une véritable comptabilité d'entreprise afin d'avoir une gestion saine pour lutter contre la vie chère. 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête