A Wallis, le projet GIJ prend forme à Hihifo.

Visite des parcelles ensemencées par la CCIMA et les chefs de villages de Hihifo
© WF1

Débuté à Hahake avec six parcelles, le projet GIJ (Groupe Initiative Jeunesse) a pris de l'ampleur avec cinq  autres terrains à Hihifo dans le district nord. Problème, les jeunes ont de moins en moins la vocation du travail de la terre.
 

WF la 1ère Publié le , mis à jour le

En avril 2018, la chambre de commerce (CCIMA) a lancé  le projet GIJ (Groupe Initiative Jeunesse). Objectif : favoriser le développement de la culture maraîchère et former une pépinière de jeunes agriculteurs qui pourront tirer des revenus en vendant leurs productions au marché. 

Après le district de Hahake, le projet s’étend à Hihifo avec cinq terrains mis à la disposition des jeunes pour leurs plantations. Ainsi, ce mercredi 17 avril, la CCIMA, cinq chefs coutumiers du district nord ont visité les nouvelles parcelles ensemencées récemment par les jeunes de Hihifo.

Première constatation la terre est fertile et propice à la culture maraîchère  mais les jeunes ne sont pas tous au rendez-vous d’où l’idée d’élargir l’opération à d’autre public selon Ulu’imonua Salomone Logote, ministre coutumier de Hihifo.
 

 Étant donné que le projet GIJ est adressé particulièrement aux jeunes qui n’ont pas de revenus, j’ai demandé à la CCIMA si on pouvait élargir le projet à tout le monde, aux villageois qui souhaiteraient travailler la terre.


Deux animateurs ont été recrutés récemment par la CCIMA, un à Futuna et un à Wallis pour encadrer et attirer plus de jeunes à se lancer dans l’agriculture, explique Gwendoline Cocquet : chargé de mission à la CCIMA.
 

Le rôle d’un animateur GIJ est d’être sur le terrain avec les jeunes chaque jour pour transmettre les bons gestes et le savoir-faire sur les cultures maraîchères.Ca va aller du semis, à l’entretien des plantations jusqu’à la récolte des légumes.


D’ici quelques mois, les jeunes producteurs de Hihifo vendront leur récolte au marché de Hahake, de quoi satisfaire et encourager ceux qui se sont lancés dans l’aventure.