A Wallis le projet GIJ porte ses fruits. Il encourage les jeunes à pratiquer les métiers de la terre et de l'agriculture

plant de tomate
© WF la 1ère | Le projet GIJ, sort de terre.

Groupe Initiative Jeunesse, est un projet pour amener les jeunes de Wallis vers la culture maraîchère. Leur donner le goût de la terre, leur offrir une perspective d’emploi ou tout simplement trouver une alternative durable à l’importation. Les bénéfices du GIJ sont multiples.

Stéphanie Vili Publié le , mis à jour le

Le GIL ou le Groupe Initiative Jeunesse, est un projet qui a été lancé en avril 2018 par la Chambre de Commerce, d' Industrie, des Métiers et de l' Agriculture de Wallis et Futuna  pour accompagner 40 jeunes de 6 villages de Hahake (Wallis)  dans la culture maraîchère.

Objectif du GIJ:

Donner le goût de la terre, offrir une perspective d’emploi aux jeunes ou tout simplement trouver une alternative durable à l’importation. Les bénéfices du GIJ sont multiples.

Les premières récoltes :

Quatre mois après son lancement, le projet a fait plus que germé. Sur une parcelle de Aka aka à Wallis et mis à disposition par la chefferie, les plantes ont bien poussé, la récolte s’annonce fructueuse. Tomates, concombres, taros ou ignames. Une dizaine de variétés sont cultivées ici sans produits chimiques.
       
Le slogan «  1 district, 40 jeunes, 10 000 mètres carrés de cultures maraîchères » porte ses fruits donc. Des soutiens financier et technique sont mis à disposition des jeunes.

Le GIJ est amené à évoluer :

Des nouveautés devraient bientôt faire évoluer le Groupement Initiative Jeunesse.  Il devrait avoir un statut juridique pour ces groupements et des formations.

Avant cela, les jeunes producteurs de Hahake vendront leurs récoltes au marché de Aka aka en Août 2018. Chacun percevra ses gains.

Le GIJ a été présenté aux autorités administratives et coutumières. Le reportage de Stéphanie Vili et Leone Vaitanoa :