Wallis et Futuna suit avec intérêt les élections provinciales en Nouvelle-Calédonie

Provinciales 2019 : carte

Dimanche 12 mai, la Nouvelle-Calédonie élira les membres des assemblées des Provinces et du Congrès. Sur les 25 listes présentées figure une liste menée par un Futunien. Une élection importante pour la diaspora et pour l’avenir économique de Wallis et Futuna.

WF la 1ère Publié le

La Nouvelle-Calédonie retient son souffle, dans quelques jours plus de 169 635 électeurs éliront dimanche 12 mai 2019 54 élus au Congrès.
Ils éliront aussi leurs représentants dans les 3 provinces :

  • Dans la Province des Iles 8 listes se partageront 24 élus
  • Province Nord 32 élus pour 6 listes inscrites
  • Dans la Province sud 50 élus seront désignés pour 11 listes en concurrence. Et dans cette province figure la liste "l’Eveil Océanien".
« L’Eveil Océanien » est mené par le futunien Milakulo Tukumuli . Un parti délibérément communautaire qui ne souhaite pas  uniquement travailler pour les wallisiens et futuniens. Une fois élu, Milakulo Tukumuli va également concentrer ses efforts sur toutes les autres communautés du territoire calédonien. Parmi les grandes lignes politiques, le renforcement des liens historiques entre la Nouvelle-Calédonie et les institutions de Wallis et Futuna.

Docteur en Mathématiques mais également chef d'une entreprise de BTP, Milakulo Tukumuli veut mettre les Wallisiens et Futuniens de Nouvelle-Calédonie au coeur des discussions. Il déclare :

"Ce qu'on veut c'est s'émanciper, on est jamais mieux servi que par soi-même. Il y aura des voix à l'intérieur pour défendre les intérêts de Wallis et Futuna. Si demain, on obtient des sièges dans l'assemblée de province où au gouvernement, lorsque l'Assemblée Territoriale va se déplacer en nouvelle-Calédonie, il y aura un parti Uvea mo Futuna qui pourra discuter de nos problèmes. Demain, le wallisien et le futunien sera en Nouvelle-Calédonie, au-delà des Accords Particuliers, il y a plein de choses à faire"


Pour nos politiques, les enjeux de cette élection pour Wallis et Futuna sont très importants. Outre les relations historiques qu'entretiennent nos îles avec la Nouvelle-Calédonie depuis plusieurs siècles, il y a aussi les accords particuliers.   
Le président de l’Assemblée Territoriale David Vergé a préféré ne pas s'exprimer sur le sujet. De son côté, le député Sylvain Brial n'a pu être joint par nos équipes.

Seul le Sénateur nous a répondu. Il soutient cette élection qui est décisive pour notre territoire d’autant plus que nos compatriotes y participent activement. Robert Laufoa'ulu dit :

"Nous suivons de loin et nous les encourageons tous à évoluer dans la paix et la compréhension mutuelle comme ce qui s'est fait jusqu'à maintenant. 2019 ce sont les dernières électionsavant la fin de l'accord de Nouméa donc c'est important pour la Nouvelle-Calédonie et nous sommes bien sûr liés d'où l'importance que nous attachons à ces élections, ce sont des enjeux internes mais avec des répercussions sur Wallis et Futuna"


Résultats et réactions de ces élections provinciales en Nouvelle Calédonie seront à suivre le 12 mai au soir sur Wallis et Futuna la 1ère TV dès 20H00. Wallis et Futuna la 1ère retransmettra en direct la soirée électorale de Nouvelle Calédonie la 1ère.