VA'A CAP SUR LE CHAMPIONNAT DU MONDE

Le mot du jour

La sélection junior homme a débuté les entraînements en mer pour ce premier championnat mondial marathon. Une chance et surtout une opportunité pour  8 jeunes  wallisiens de moins de 19 ans de se frotter en juin prochain à l'élite mondiale de la discipline à Tahiti.

Lotana Siakinuu Publié le , mis à jour le

Rame à la main, pirogue sur mer, c’est parti pour le début des entraînements  de la sélection junior homme pour le premier championnat mondial marathon. Il  se déroulera à Tahiti en juin prochain. La compétition se fera sur un parcours de  25 à  30km en V6 et une épreuve de 18 km  en V1. Des distances nécessitant  un travail sérieux. 
Kusitino Manufekai, le président de la ligue de Va’a  de wallis et futuna veille au bout déroulement de la préparation " C’est le premier entrainement sur mer, mais on ne va pas s’arrêter là, on va continuer jusqu’en juin, on commence tout doucement après on va forcer,  on va travailler  les courses sur terre  surtout le physique, mais également les longues distances de 2 à 4h de rame". 
Pas moins de 25 pays seront sur la ligne de départ. Chaque pays ne peut aligner que 2 sélections: une équipe homme et une équipe femme. En raison d’un manque d’effectif du côté des rameuses, seule, la sélection junior  homme représentera Wallis et Futuna  au championnat de Va’a. Un déplacement  qui nécessite toutefois des fonds pour le réaliser. 

"On n’a pas encore de budget précis" nous indique Kusitino Manufekai ,"le bureau a décidé de convoquer d’abord les parents , s’ils sont motivés ils nous aideront. Ce voyage en tout cas pour ces 8 jeunes est une chance. Une chance de participer à ce premier championnat marathon. On y croit, je pense que la ligue va traiter le dossier sérieusement".
Malgré les difficultés financières,  la sélection  est déterminée à tout donner pour participer à cette compétition avec la conviction de compter parmi les premiers.