La télémédecine pour un meilleur traitement du cancer à Wallis et Futuna

fresque murale sur la santé
© Olivier Murat | Une partie de la fresque murale

A Wallis et Futuna, 35 nouveaux cas de cancer sont découverts chaque année. Leur traitement se déroule la plupart du temps hors du territoire. Un nouveau partenariat avec la Nouvelle-Calédonie et Rennes en Métropole devra permettre un meilleur traitement à distance grâce à la télémédecine. 

wfla1ere Publié le

L'agence de santé de Wallis et Futuna veut augmenter la discipline médicale et notamment dans les soins contre le cancer en développant une filière oncologie. Les chiffres sont alaramants, 35 nouveaux cas de cancer enregistrés chaque année.

Un nouveau partenariat avec la Nouvelle Calédonie et Rennes en Métropole devra permettre de rompre l'isolement médical de nos îles grâce à la télémédecine. Une révolution sanitaire dans le traitement du cancer facilité par des échanges à distance avec des experts, des spécialistes beaucoup plus rapides. 
Pour préparer ce projet, une mission de spécialistes en oncologie était sur le territoire pendant deux semaines début mai. Pour aller plus loin sur la mise en place de ce projet à Wallis et Futuna, voici le reportage d'Ana VAKALEPU et Leone VAITANOA :


Un plan local de lutte contre le cancer


Le traitement du cancer devient une véritable priorité pour l'agence de santé. Après le diabète, le cancer est la seconde cause de mortalité sur le territoire. Dans la plupart des cas, les patients doivent régulièrement quitter le territoire dans le cadre de leurs soins. Les services de santé locaux placent leurs espoirs dans la télémédecine. Ils ont pour ambition par ce biais d'améliorer les mesures de prévention et de traitement des malades sur nos îles. Les détails sur les projections de l'agence de santé concernant la télémédecine avec Patrick LAMBRUSCHINI. Le directeur par intérim de l'agence de santé s'est entretenu avec Lafaela Liufau et Leone Vaitano'a :

​​