Le volet économique de la stratégie du développement durable 2016-2030 adoptée

Stratégie de développement durable 2016-2030
© Wallis et Futuna 1ère.

La stratégie de développement durable 2016- 2030 a été votée par les élus de la commission permanente ce jeudi 26 janvier 2017. Une feuille de route pour les 15 prochaines années qui vise à lutter contre le dépeuplement du territoire en favorisant le développement dans le respect des traditions.

Stéphanie Vili. Publié le , mis à jour le

Après plus de trois ans depuis sa première édition : la stratégie de développement durable 2016- 2030 â été votée par les élus de la commission permanente.
3 voix contre 1 abstention de Pelenato Taufana qui estimait que le dossier aurait du être adopté en session plénière.
Le président de la Commission Permanente Frederic Baudry est heureux de cette décision et Il estime que "les élus ont pris leurs responsabilités".
Pour rappel, il s'agit d'une 2e version de la stratégie de développement, car ré-éditée à la demande des élus lors de la dernière session budgétaire afin de mettre en avant le secteur primaire et les entreprises locales dans ce chapitre économique de plan.
Le financement par le FED du raccordement au câble numérique TUI SAMOA dépendait de l'adoption de cette stratégie de développement 2016-2030.
Selon le president de la Commission Permanente "les délais sont respectés".

AT commission permamente
© Wallis et Futuna 1ère.


Que pévoit le volet économique de cette stratégie de développement durable :

La stratégie de développement n'est pas une série de réformes mais une feuille de route pour les 15 prochaines années.
Ces derniers mois les débats ce sont concentrés sur le volet économique. Voici une synthèse non exhaustive de la composition de ce volet :
 
1/ développer le secteur primaire :
- Identifier  la production agricole et attentes des consommateurs .
- Accompagner secteur primaire vers la professionnalisation avec renforcement de l'appui technique et financier.
À terme, exportation envisagée.
- promotion production locale. Encourager la population à consommer local.
 
2/ favoriser développement entreprises locales:

2018 désenclavement réel avec mise en place liaison aérienne futuna/Fidji.
Câble sous marin : entreprises locales 1ères bénéficiaires de connectivité numérique.
Augmentation offres d'emploi : étude a mener  en 2017 : nouveaux métiers à développer grâce au câble : il faut accompagner et soutenir les porteurs de projets.
 Accueil nouveaux investisseurs : nouvelles activités.
 
3/Tourisme :
un tourisme raisonné et partagé à la demande des elusde l'Assemblée Territoriale
2017 consultations des professionnels du territoire. Promotion culture locale, respect de la coutume et des cultures. Une stratégie du tourisme propre au territoire va être rédigée.
 

peche4/Politique de la mer :
mieux connaître les ressources avec l'exploration des fonds marins.  
Réduire la pollution.
Promouvoir l'inscription les navires au registre de Wallis et Futuna  pour obtenir des  rentrées fiscales.
Développer les activités nautiques. 

Pour rappel en 2016, le volet environnemental et le volet numérique de cette stratégie de développement avaient déjà été adoptés par l'Assemblée territoriale.