PRIMAIRES CITOYENNES INCERTITUDE AUTOUR DE LA TENUE DU SCRUTIN A WALLIS ET FUTUNA

PRIMAIRES CITOYENNES
LOGO PRIMAIRE CITOYENNE

Les Primaires de la Gauche sont prévues les 22 et 29 Janvier 2017. A moins de 10 jours , l’organisation de ce scrutin à Wallis et Futuna est plus que jamais incertaine.En voiçi les raisons

Olivier Murat
Publié le , mis à jour le

1ère raison avancée , pas de représentant du PS sur le territoire à l’heure actuelle et de plus personne parmi les ténors de la gauche sur le territoire n’a été contacté par Paris.
Une information confirmée ce 9 janvier 2017 au siège du Parti Socialiste par Christophe BORGEL, président du Comité national d'organisation des primaires citoyennes:"A Wallis et Futuna, je crois que c’est le territoire où on n’a pas eu de contact pour tenir un bureau de vote mais s’il y a des gens qui signalaient dans les jours qui viennent, on n’aurait la possibilité d’en organiser un. La liste électorale est très spécifique, on aura la possibilité d’en organiser un"

Autre raison, les partis de la gauche locale depuis la création d’une fédération du PS en 2011, ont du mal à trouver un accord. 
De plus le contexte de la crise coutumière qui secoue le territoire à l'heure actuelle ne facilite pas l'organisation d'un tel scrutin.

Pourtant aujourd’hui l’Assemblée Territoriale est dirigée par une majorité d’élus de gauche.
A Wallis et Futuna, plusieurs partis de gauche rattachés au Parti Socialiste se sont formés tel que UPWF (Union pour Wallis et Futuna), RDG (radical de Gauche), MRG(Mouvement Radical de Gauche) et les divers gauche. 
Conséquence de cette fragmentation de la gauche locale: certains ont créé un nouveau parti centriste, «Wallis et Futuna Ensemble ».

Pour rappel, 7 candidats sont retenus pour le 1er tour des primaires de la Gauche qui aura lieu le 22 Janvier prochain. Le second tour ce sera le 29 Janvier.