Diligentée par le Vice-rectorat de Wallis et Futuna, une mission "diagnostic amiante" est sur Wallis et Futuna. Pendant un mois des spécialistes venus de Nouméa inspecteront tous les établissements scolaires des îles. Leur objectif est de dresser un état des lieux école par école de la situation. 

Une procédure qui se fait à Wallis et Futuna comme dans tous les établissements de France. 

En cas de découverte d'amiante dans un établissement, sous forme soluble ou en mousse ou représentant un danger, les services du Vice-Rectorat sont clairs. La procédure sera appliquée : confinement du bâtiment et mise en place du mesure de sécurité. 

L'amiante constitue un problème majeur de santé publique et de santé au travail. L'amiante est interdite en France depuis 1997. Ce matériau toxique est responsable de nombreux cancers.