Grève des contrôleurs aériens au Fidji et conséquences pour Wallis : le point [MàJ]

aéroport de Nandi au Fidji
© WF la 1ère | Aéroport de Nandi au Fidji

Les contrôleurs aériens aux Fidji ont levé partiellement leur grève ce vendredi 29 mars 2019. Un mouvement qui perturbe l’escale fidjienne de la compagnie Aircalin sur sa route vers Wallis. Les horaires de ce vol sont modifiés ce vendredi.

WF la 1ère Publié le , mis à jour le

Ce lundi 25 mars 2019 il n'y a pas eu d'escale au Fidji pour Aircalin, une escale sur la route Nouméa / Nandi (Fidji) et Wallis. une incertitude planait sur le vol Aircalin de ce vendredi 29 mars. 

Mais via un communiqué reçu ce jeudi 28 mars 2019 au soir Aircalin a confirmé l'escale à Fidji :

« Suite à la levée de la grève des contrôleurs sur des horaires en journée ce vendredi 29 mars, nous confirmons que le vol international à destination de Nouméa est maintenu avec une escale à Nandi »

Les horaires du vol de ce vendredi 29 mars ont changé. Le vol au départ de Wallis vers Nandi a quitté Hihifo à 14h40 au lieu de 16h.

Pour le vol de lundi 1er avril 2019 l'escale fidjienne sera maintenue si les créneaux d'ouverture de la tour de contrôle au Fidji est compatible avec les prévisions d'Aircalin. A suivre donc.

L'importance de l'esacle au Fidji :

Une escale en terre fidjienne attendue par de nombreux usagers de Wallis et Nouméa  à l'approche des vacances qui débutent ce 1er avril au fenua. Fidji est une destination qui attire les touristes où qui sert de hub vers d'autres destinations.

Les contrôleurs aériens des deux aéroports internationaux de Fidji entament aujourd’hui leur 9eme jour de grève :

Face à l’enlisement du conflit social entre les contrôleurs aériens et la société FAL Fiji Airports Limited, l’inquiétude gagne les voyageurs. Les aéroports de Fiji ont annoncé ce jeudi 28 mars 2019 dans un communiqué que «  la sécurité est leur ultime préoccupation ».
Dans ce même communiqué, la société assure avoir « mis en place une procédure sécurisée et approuvée pour réduire le trafic aérien … ».

En temps normal, selon la FAL, pas moins de 80 vols (domestiques et internationaux confondus) sont opérés chaque jour. Ce flux a été réduit depuis le mouvement. Pour des raisons de sécurité, plusieurs compagnies régionales ont préféré détourner l’espace aérien fijien. Parmi elles, Air Calédonie International.

Selon le média FBC News « 33 contrôleurs » s’étaient mis en grève sous forme de prise de congés diverses la semaine du 18 au 22 mars 2019. Une manière de faire la grève jugée illégale par le ministre du Travail, Praveen Bala.
Les contrôleurs du ciel demandaient une révision de leur salaire qui, selon eux, ne suivaient plus leur charge de travail, en augmentation constante.

Pourquoi Aircalin ne peut atterrir au Fidji alors que d’autres compagnies le font ?

L’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne, à laquelle Aircalin est certifiée en qualité de Compagnie aérienne Française, ne nous autorisait pas à opérer un vol dans des conditions dégradées.