Démission du directeur de la Caisse des Prestations sociales : vers une fin du conflit social à Wallis et Futuna?

CPSWF

Le directeur de la Caisse des Prestations Sociales (CPSWF) a annoncé sa démission ce vendredi 08 février 2019. Gabriel Barès était au coeur d'un conflit social initié par le personnel en janvier. Le personnel gréviste prend acte de la démission du directeur et entrevoit une sortie de crise.

WF la 1ère Publié le , mis à jour le

Après de multiples rebondissement dont une suspension puis une reprise de la grève trois jours plus tard, le directeur de la CPSWF met fin aux tensions. Gabriel Barès a déposé sa démission ce Vendredi 08 février 2019. Elle sera effective à compter du 01er mars prochain.

Toujours en grève, la majorité du personnel prend acte de la nouvelle. Depuis le début du conflit  le 23 janvier dernier, les grévistes de la CPSWF réclamaient l'égalité de traitement au sujet des primes. Quelques jours avant l'annonce de la démission du directeur, le mouvement social avait repris, le mardi 05 février. Trois jours seulement après avoir suspendu le mouvement, les grévistes ont protesté contre une décision du directeur de leur retirer un jour de salaire en date du 02 janvier. Cela a été vécu comme une provocation. 

En dépit de la démission du directeur, le conseil d'administration aura bien lieu Mercredi 19 février. Christian Va'amei fait partie de ce Conseil d'administration. Il revient sur la démission de Gabriel Barès :

Christian Va'amei : démission du directeur de la CPSWF