Déçus les usagers d'Aircalin ont demandé à rencontrer le directeur général de la compagnie à Wallis

aircalin
© sv

L'Association locale des usagers d'Aircalin a exposé ses revendications à un conseiller de la ministre, Mercredi 06 mars. Ni annonce, ni promesse : c'est la déception pour les usagers. La ministre va examiner leur demande d'organiser une rencontre avec Didier Tappero et le préfet à Wallis.

WF la 1ère Publié le , mis à jour le

C'est la déception pour l'association locale des usagers d'Aircalin. Leur entrevue avec l'un des conseillers d'Annick Girardin n'a pas obtenu les résultats escomptés. La rencontre a eu lieu à l'administration supérieure, mercredi 06 mars au soir. Elle a duré à peine une heure, le temps pour les usagers d'exposer leurs différentes revendications concernant la compagnie aérienne. 
Au coeur du conflit : le nouveau programme des vols internationnaux mais aussi le coût du billet assorti d'un meilleur service à bord et en comptoirs.
Fait nouveau : les usagers ont demandé l'organisation d'une table ronde avec le directeur général d'Aircalin, Didier Tappero et le Préfet à Wallis.
Il n'y a eu ni annonce, ni promesse. Le conseiller de la ministre a dit que la demande sera d'abord transmise aux intéressés.
Au sortir de la rencontre, le président de l'association, Francis Alary n'est pas complètement déçu :

"On aurait aimé la voir parce qu’elle connait certainement les problèmes des îles et elle aurait pu peut-être demander aux autorités locales d’organiser quelque chose rapidement. Pour l’instant nous n’avons pas de réponse dans ce sens. Je pense qu’on a quand même été écoutés parce qu’on a un bon dossiers et surtout on demande pas la lune, on demande des choses simples et des horaires réguliers... Je pense que monsieur le préfet et monsieur Tappero seront d’accord pour discuter dans le calme »

Vers un retour au calme des échanges? Le temps nous le dira, Francis Alary et son association vont s'accorder un ou deux jours de réflexion. Passé ce délai, Francis Alary précise :

« Concrètement on va attendre un jour ou deux parce-que quand même le problème n’est pas méconnu et les autorités coutumières nous soutiennent, la population est tout à fait en phase avec nous et je pense qu’il faut faire quelque chose"


Durant la réunion avec le conseiller, il a été relevé que seule une soixantaine de personnes avaient participé aux réunions publiques des Usagers d'Aircalin. Cela ne semble pas représentatif de la population. Pourtant sur le fenua, de nombreuses voix s'élèvent pour dénoncer les prix exercés par Aircalin en les comparant avec ceux vendus par des compagnies fidjiennes ou tahitiennes. 
Le point sur l'entrevue des usagers d'Aircalin suivi des réactions de certains wallisiens avec Mélodie Uhilamoafa, Roy Vakasiuola et Lagimaina Hoatau :

 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête