Blocage du supermarché du groupe Leroux à Wallis et Futuna

Blocage du nouveau supermarché SEM par les villageois de Mata'utu
© WF1

Insatisfaits des emplois fonciers du nouvel hypermarché SEM, des villageois de Mata-Utu ont bloqué l’ouverture du commerce dans la nuit du lundi à mardi. Des négociations sont en cours entre le chef de village de Mata-Utu, la direction du groupe Leroux et le Kalaekivalu missionné par le roi.
 

WF la 1ère Publié le , mis à jour le

Le nouveau supermarché SEM ne s’est pas ouvert ce mardi 26 mars. Des villageois de Mata-Utu bloquent l’entrée au magasin. Selon une source judiciaire, les villageois se sont installés dans la nuit de lundi au mardi à l’entrée du complexe du Fenuarama. Ce matin, le chef de village de Mata-Utu et ses ‘Lagiaki’ étaient postés devant l’entrée du magasin SEM.

Cet hypermarché appartient au groupe de l’homme d’affaire et homme politique calédonien Didier Leroux, très connu sur le territoire. Didier Leroux est arrivé à Wallis ce lundi 25 mars avec son fils. Ayana eu connaissance des faits, l’homme d’affaire a demandé une audience au Roi Lavelua Takumasiva.

Le souverain aurait alors missionné son ministre coutumier Kalaekivalu comme médiateur afin de trouver une solution et ouvrir au plus tôt l’hypermarché.

Une table ronde est actuellement en cours au local des docks de Général Import. La direction de la SEM, le Kalaekivalu ainsi que le chef de village de Mata-Utu André Vaitootai y participent.

Selon nos informations les raisons de ce blocage sont des emplois fonciers non pourvus.

 

Emploi foncier

Un emploi foncier est un emploi concédé à un villageois par une entreprise ou une administration installée sur les terres du village. À Wallis le foncier reste la propriété de la coutume et donc des villages.