ASSEMBLEE TERRITORIALE: Quelles projections sur les éventuelles tendances ?

assemblée territoriale
© DR

Au lendemain des élections territoriales du 26 mars 2017,ni la droite, ni la gauche ne semblent assez forte pour constituer à elles seules une majorité solide au sein de l’assemblée territoriale.La balle est dans le camp des centristes et non-inscrits, et on parlerait d’une majorité hétéroclite.

Telesia Vaivaikava
Publié le , mis à jour le

Plusieurs scénarios sont envisageables en tenant compte des clivages politiques et coutumiers,
Le premier, un groupe majoritaire se formerait autour du député Napole Polutele et de Marie Louise Selui,
Dans lequel se retrouverait les élus de droite, Atoloto Kolokilagi, Atelea Vaitootai TuiMataUtu, Yannick Feleu et Toma Savea.
Un groupe que seraient susceptibles de rejoindre les non-inscrits Soane Paulo Mailagi, Lavinia Tagane et Mireille Laufilitoga et le centriste Sosefo Motuku.
Une alliance qui compterait déjà pour elle 10 élus.
En face, le groupe de sensibilité de gauche que mènerait MIKAELE KULIMOETOKE, dans lequel on pourrait retrouver la doyenne NIVALETA ILOAI, Savelina Vea et Frédéric Baudry et qui pourrait aussi compter les deux non-incrits Munipoese Muliaka’aka et Mikaele Seo.
Au centre, Les 4 élus qui feront pencher la balance d’un côté ou de l’autre,
DAVID Vergé, qui se refuse pour le moment à tout commentaire qui laisserait entendre de quel côté il serait,
Et de nouveaux élus qui se déclarent non-inscrits et sans aucune affinité avec aucun des deux groupes précédemment cités,
Lafaele Tukumuli, Sylvain Brial et Tuliano Talomafaia.
La seconde hypothèse,
Même si difficile à mettre en place mais pourtant cheval de bataille des élus de futuna pendant la campagne électorale puisque c’était aussi une revendication d’un grand nombre d’électeurs de l’île sœur,
Un bloc uniquement composé des 7 élus de futuna avec en face le groupe majoritaire de 8 élus composé du député Napole Polutele, Marie Louise Selui et des élus Atoloto Kolokilagi, Atelea Vaitootai Tuimatautu, Yannick Feleu, Soane Paulo Mailagi et Lavinia Tagane,
Le groupe du président sortant Mikaele Kulimoetoke se retrouverait alors sensiblement inférieur en nombre comptant seulement sur Nivaleta Iloai, Munipoese Muliaka’aka et Mikaele Seo.
Et au centre David Vergé.
Les tractations sont en cours pour l’élection du président et du nouveau bureau prévu pour le mardi 4 avril prochain 10h,
A quoi ressemblera l’échiquier politique, difficile pour le moment de se prononcer avec certitude car comme plusieurs élus l’ont souligné, il faut compter plusieurs paramètres et pas seulement politiques, entrent en jeu bien

Assemblée Territoriale
sûr la situation coutumière et les divisions familiales.
Et en politique, on sait bien que jamais rien n’est figé,
D’ici le 04 avril, tout peut encore évoluer.