Académie des langues de Wallis et Futuna : 2019 sera une année de structuration

académie des langues
© WF la 1ère

L'académie des langues trouve peu à peu ses marques. Elle commence tout juste à prendre réellement forme. En 2019, le conseil d'administration compte trouver une meilleure organisation. Bilan et perspectives pour cette nouvelle année.

WF la 1ère. Publié le , mis à jour le

Mise en place l’année dernière, le conseil d’administration de l’académie des langues wallisiennes et futuniennes s'est réuni pour la seconde fois en ce mois de janvier 2019

17 membres composent le conseil, le président, la directrice, le préfet, 2 professeurs de wallisien et futunien, chefs d’antenne. Ces derniers travailleront en collaboration avec la linguiste Claire Moyse Faurie et le conseil des académiciens, composé d’élus du territoire, de coutumiers et de religieux.


Objectif : faire le bilan de l’année 2018 sur les travaux réalisés et les travaux en attente:


En dehors de la mise en place d'une organisation en 2019 surtout au niveau juridique pour le  statut de l’académie, 
le statut des 2 chefs d’antenne ( Wallis et Futuna ) du service de l’académie a été abordé.

Ils sont aussi professeurs de wallisien et futunien dans les collèges. Ils sont pris en charge par le vice-rectorat. Mais selon les membres du conseil d’administration, il leur sera difficile à la fois d'assurer l'enseignement et la fonction de chef d'antenne. La tâche est lourde, il faudra trouver une solution pour accomplir du bon travail.

Le budget 2019 a été aussi évoqué. Le financement dépend de l’Assemblée Territoriale.

Quelques mois seulement, après la mise en place du service, le local de l’académie à Wallis a vu le jour. A Futuna, l'académie des langues devrait avoir son local en 2019. Les fonds ont déjà été votés.

 

L'actu en vidéo

OBESITE : ENTRETIEN AVEC PATRICK LAMBRUSCHINI - AGENCE DE SANTE

OBESITE : ENTRETIEN AVEC PATRICK LAMBRUSCHINI - AGENCE DE SANTE