Le "Jackie Chang" wallisien en vacances au fenua!

Vincent tuataane
Vincent Tuataane de Hong Kong au Fenua. Ici dans la rédaction de Wallis et Futuna 1ère

Il a tourné dans des films d'arts martiaux en compagnie de Jackie Cheng. Mais aussi producteur et réalisateur. Vincent Tuataane a retrouvé la semaine dernière Wallis, le pays de ses ancêtres. Une visite en famille et apaisée pour ce grand expert en Arts martiaux.

René Lataste
Publié le

Barre à mine à la main, ce solide gaillard de 1,90m creuse la terre pour planter du taro. Un geste répété par ses ancêtres de Mua pendant des siècles. Vincent Tuataane renoue -le temps de quelques jours de vacances avec son épouse italienne- avec les traditions.
Il n'était pas revenu à Wallis depuis trente ans. Il en a cinquante trois. 

Arts martiaux : un rêve de gosse

Son histoire est un rêve de gosse. La famille vit en Nouvelle Calédonie. Il a un peu plus de cinq ans quand sa mère l'entraîne dans un magasin. A deux pas, une salle de karaté très modeste est aménagée dans un ancien garage. Sa mère cherche le petit Vincent... Et le trouve -fasciné- en train de regarder les mouvements rapides et précis des karatékas. Cette passion ne le quittera plus. Un entêtement d'enfant qui l'accompagnera à l'âge adulte.

Il aura la chance de rencontrer en Nouvelle Calédonie des spécialistes wallisiens d'Arts martiaux qui vont le faire progresser. Dont Jean-Jacques Vegi et Paino Uatini. "Comme on dit souvent" constate avec un sourire Jean-Jacques Vegi "comme on dit souvent l'élève a dépassé le maître. Je lui ai appris le karaté. Après, il a fait du Tae Kwon Do. Il a été champion de Nouvelle Calédonie. Puis il a fait de la boxe anglaise". Une spécialité qu'il découvre en Australie où il vivra quelques années. Sa passion le conduit à apprendre toutes les formes de sports de combats : kung fu, Thai-boxing, Kickboxing, aikido.

En quelques années Vincent Tuataane devient un expert en Arts martiaux. Cette spécialité l'amène à côtoyer les plus hautes personnalités en déplacement en Nouvelle Calédonie comme Jacques Chirac -"très sympa et un travailleur incroyable" se rappelle-t-il- Charles Pasqua, Pierre Frogier ou Jacques Lafleur.

De "garde du corps" à acteur de cinéma

Direction ensuite le cinéma. "Je voyais Bruce Lee, Jacky Chang, c'est eux qui m'ont inspiré pour les Arts martiaux. C'est eux qui m'ont inspiré à devenir ce que je suis. J'ai appris leur façon de faire. J'ai suivi leur exemple" Vincent Tuataane raconte avec humilité ses débuts. Il conclut :"j'ai fait ce qu'il fallait pour maîtriser les Arts martiaux et pour pouvoir rentrer dans le cinéma et devenir un acteur!"
Si n'est pas expert en Arts martiaux qui veut, n'est pas non plus acteur qui veut! Il évoque ses débuts difficiles, la concurrence, la méfiance et la jalousie. 

Son histoire au cinéma commence en 1993. Il se rend pour quelques semaines à Hong Kong, la capitale des films d'Arts martiaux. Inévitablement il est repéré. Et pas par n'importe qui... Par l'un des patrons de la "Golden Harvest Company" qui a découvert Jackie Chang et Bruce Lee. Sa carrière s'oriente vers le cinéma. Il tourne avec Jackie Chang et l'actrice Michelle Yeoh dans des "classiques" de ces films d'action : "Super Cop2" et "The legend of Drunken Master".
Il a en projet deux films. De l'autre côté de la caméra. Comme réalisateur et comme producteur. Dont l'un sur son parcours hors-norme de jeune Wallisien guidé par les Arts martiaux.

Retour au fenua pour un film?

Ce retour à ses racines wallisiennes n'est donc pas seulement un retour nostalgique au passé rêvé de ses ancêtres. "A Wallis, j'ai découvert ça, la tranquillité! Il y a un grand respect ici. La politesse. Je n'ai jamais vu ça dans les pays où j'ai voyagé" souligne l'homme qui vit entre Singapour et Hong Kong, des métropoles de cinq et sept millions d'habitants. "Ca fait partie des trucs que je peux venir prendre ici. Ca m'encourage! Ca me donne de l'énergie! Et cette nature..." conclut-il. Approuvé par son épouse Leana au milieu des vestiges du Fort tongien "C'est absolument magnifique! C'est vraiment tranquille, paisible!"

Reste à Vincent Tuataane à venir tourner au fenua. Et tout le monde sera comblé!









L'actu en vidéo

OBESITE : ENTRETIEN AVEC PATRICK LAMBRUSCHINI - AGENCE DE SANTE

OBESITE : ENTRETIEN AVEC PATRICK LAMBRUSCHINI - AGENCE DE SANTE