Wallis et Futuna: la Ministre des Outre-Mer demande la levée immédiate du blocage

débloquer aéroport
La Ministre exige le déblocage de l'aéroport

Le blocage de l'aéroport est entré dans son septième jour.
Le fait nouveau est intervenu ce matin. Dans un communiqué la Ministre des outre-Mer demande la levée immédiate du blocage.

René Lataste
Publié le

 4h57 (heure de Wallis) ce lundi 30 novembre. Un communiqué de la Ministre des Outre-Mer tombe par mail sur les écrans de nos ordinateurs de Wallis et Futuna 1ère.

Demande levée du blocage

Un titre "La Ministre des Outre-Mer appelle à la levée immédiate du blocage de l'aéroport de Wallis". Depuis le début de ce conflit c'est la première fois que George Pau-Langevin exprime publiquement sa position sur le fond du dossier.
Elle souligne que l'aéroport "est illégalement occupé par une vingtaine de personnes" et condamne "fermement ces agissements lourds de conséquences".
Depuis le début nous informons dans nos journaux télé, radio et sur notre site web des conséquences de ces perturbations.

Dans ce communiqué la Ministre redit qu'elle n'a pas été saisie par les autorités coutumières pour "désigner un médiateur national" et "qu'aucune réunion ni discussion ne sont en cours à Paris sur ce dossier".
Une allusion transparente à ce que les coutumiers -par la voix de l'uluimonua- avaient affirmé sur notre antenne: l'envoi d'un courrier à Madame Pau-Langevin en passant par le Président de l'Assemblée Territoriale. Ils demandaient la nomination d'un médiateur et refusaient dorénavant de discuter avec le Préfet Marcel Renouf.

Gestion locale du conflit

La Ministre conclut en affirmant clairement que le conflit "relève exclusivement d'une gestion locale" et qu'elle "renvoie au Préfet avec l'appui du député pour "renouer le dialogue et trouver une issue à la crise".

Ce lundi soir, dans nos journaux télévisés Marcel Renouf a -au cours d'un entretien de plusieurs minutes réalisé dans son bureau préfectoral- tenu un discours ferme en s'appuyant sur le communiqué de la Ministre.

La Grande Chefferie qui était ce matin en réunion a redit devant notre caméra que sa position n'avait pas varié et qu'elle attendait la remise de son courrier à la Ministre par le Président de l'Assemblée Territoriale.

Le député au Ministère

Nouvel élément en début de soirée. Nous apprenons que le député de Wallis et Futuna, Napole Polutele, a eu un rendez-vous avec deux conseillers du cabinet de la Ministre.
Dans un interview télévisé réalisé immédiatement après la rencontre -et que nous vous diffuserons dans nos éditions radio et télé de demain- Napole Polutele confirme que le courrier de la Grande Chefferie vient de parvenir par mail à la Ministre. Il a été adressé par le Président de l'Assemblée Territoriale, Mikaele Kulimoetoke.
Il précise qu'il est actuellement étudié et transmis à la Ministre actuellement à la COP 21.
Le député lance devant la caméra des journalistes un appel à la Grande Chefferie pour "débloquer l'aéroport".

Wallis et Futuna sont rentrés dans la nuit avec les 11h00 de décalage avec Paris. Il faudra donc attendre demain pour voir si évolution -déblocage- il y aura...












L'actu en vidéo

OBESITE : ENTRETIEN AVEC PATRICK LAMBRUSCHINI - AGENCE DE SANTE

OBESITE : ENTRETIEN AVEC PATRICK LAMBRUSCHINI - AGENCE DE SANTE