Le curé d'Ars célébré dans un village de Wallis et Futuna

Danses
Danses du village d'Utufua

Tous les ans le village d'Utufua à Wallis et Futuna célèbre le saint qu'il s'est choisi, Saint Jean-Marie Vianney, plus connu sous le nom de curé d'Ars. Le 4 aôut, jour de la célébration de ce saint patron des curés, est devenu la fête annuelle du village.

Patrick Ferrante
Publié le , mis à jour le

Le 4 août, jour de la Saint Jean-Marie Vianney, est célébrée tous les ans par le village d'Utufua à Wallis et Futuna. C'est la fête annuelle de ce village du district de Mua dans le sud de l'île de Wallis.
Utufua a choisi de se placer sous le patronage de ce saint, plus connu sous le nom de curé d'Ars, car il est le saint patron des curés, un élément important dans ce territoire où la religion catholique rythme le quotidien.

Messe, Kava et danses


Cette année, comme tous les ans, la majorité des villageois a passé son après-midi du 4 août  au Fale Fono d'Utufua pour assister aux festivités en cinq actes traditionnels: la messe, la cérémonie du Kava, le Katoaga, le repas puis les danses. De nombreuses personnalités étaient présentes avec en tête le Mahé, ministre coutumier de l'environnement et des affaires maritimes, plus haute autorité coutumière de Wallis en l'absence de roi et de premier ministre. La fête s'est ensuite poursuivie entre amis tard dans la nuit...

Dons pour les danses: 900 000 Francs Pacifique


Les célébrations se sont déroulées sans aucun accroc, un fait remarqué alors que le village n'a plus de chef depuis l'an dernier. Les danses ont permis au comité pastoral du district de Mua de récolter plus de 900 000 francs Pacifique (entre 7500 et 8000 Euros) en dons des spectateurs.

cochons
| Katoaga d'Utufua

Les habitants d'Utufua semblent vénérer leur saint. En 2012 ils s'étaient cotisés pour commander une statue de 800 kilos en Nouvelle Caledonie. Le monument avait été ensuite emmené en procession jusqu'à l'église la plus proche d'Utufua, dans le village d'à côté, à Saint Joseph de Mala'efo'ou où la statue a trouvé sa place définitive.

Jean-Marie Vianney a été le curé d'Ars-en-Formans dans le département de l'Ain au nord de Lyon dans la première moitié du 19ème siècle. Sa notoriété a rapidement dépassé son petit village en raison de son ascétisme et des miracles qui lui ont été attribués. Des pélerinages étaient organisés de son vivant.

Le pape Pie 11 l'a beatifié  en 1925 avant de le désigner saint patron de tous les curés de l'univers en 1929. Mais en 2010 le pape Benoît 16 a refusé de confirmer ce dernier titre, la figure du curé d'Ars n'étant plus jugée comme la plus représentative de l'Eglise du 21ème siécle qui se veut diverse.