Voiture de police incendiée : le sang-froid du policier martiniquais salué sur le net

Le policier antillais à la voiture incendiée devient héros du net
© Capture d'écran YouTube InfoCritiqueWeb | Capture d'écran de la vidéo de l'agression.

Un sang-froid exemplaire, un courage héroïque. Violemment agressé, mercredi 18 mai, en marge de la manifestation contre "la haine anti-flic", Kevin P. , un policier martiniquais, devient un héros sur internet.

Laura Philippon
Publié le , mis à jour le

En quelques heures, Kevin P., un policier originaire du Carbet, en Martinique, est devenu un héros sur internet. Cet homme, adjoint de sécurité (ADS) et membre de la brigade du périphérique a été agressé alors qu’il circulait en voiture avec sa collègue, mercredi 18 mai, dans le 10e arrondissement de Paris. Leur véhicule a été incendié.

#KungFuFighting

Un fumigène a d’abord été lancé à l’arrière de la voiture. Le policier en est sorti calmement. Face à lui, un casseur armé d’un bâton lui assène plusieurs coups très violents. Le policier fait alors preuve d’un sang-froid exemplaire. Il évite les attaques et bloque certains coups avec ces avant bras. Quelques secondes plus tard, il tourne les talons et se retire tranquillement sans avoir fait usage de son arme.


Sur twitter, cette vidéo a été vue plus de 100 000 fois. "Cher policier, tu es mon héros", "un homme exemplaire" : de nombreux internautes saluent le sang-froid et le courage de ce policier antillais. Certains proposent une médaille pour le décorer. Sur twitter toujours, le "#KungFuFighting" s’est vite répandu pour complimenter ce héros.


Des blessures superficielles

D’après le Huffington Post, blessé de manière superficielle, le policier antillais a passé la nuit en observation à l'hôpital Bégin de Saint-Mandé où Bernard Cazeneuve lui a rendu visite. "Il a été frappé, il est très contusionné mais il n’a pas de fractures. Il n’y a pas de danger pour lui. Je loue son courage absolument formidable, comme la plupart des policiers qui sont mobilisés dans la période", a indiqué le ministre de l'Intérieur.

Selon nos informations, il a passé un scanner à l'hôpital. Un arrêt de travail de 10 jours lui a été prescrit. 

Cette agression a eu lieu en marge de la manifestation des policiers rassemblés hier place de la République à Paris pour dénoncer la "haine anti-flics". Cinq personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour tentative d’homicide volontaire.

L'association GPX Outre-mer réclame réclame une promotion 

Dans un communiqué, l'association GPX Outre-mer demande que Kevin P., aujourd'hui Adjoint de sécurité, soit nommé gardien de la paix. Selon nos informations, il avait échoué au concours de gardien il y a quelques temps.