Urbanisme: La Guyane aura son Opération d'intérêt national mi-2016

Le logement dans la politique de la ville
© guyane 1ère | Le logement dans la politique de la ville

Une opération d'intérêt national (OIN) verra le jour mi-2016 en Guyane, pour répondre "aux besoins exceptionnels" du département en matière de logements et d'urbanisme. L'annonce a été faite par la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin et la ministre du Logement Emmanuelle Cosse. 

La1ere.fr avec AFP Publié le , mis à jour le

Les deux ministres se sont vues remettre en fin de journée un rapport préconisant notamment pour cette opération de construction de logements et d'implantation d'activités économiques et d'équipements publics, "une structuration autour des trois pôles prioritaires que sont la région de Cayenne et du centre littoral, le nord-ouest de la Guyane, et la région de Kourou".
 
 

Cession de 1 700 hectares

Les deux ministres ont annoncé "la cession à titre gratuit, du foncier d'Etat inclus dans le périmètre concerné, soit environ 1.700 hectares", au bénéfice de l'Etablissement public d'aménagement en Guyane ( EPAG), chargée de porter la future OIN, précise un communiqué commun.

 

Une Opération d'intérêt national est une opération d'urbanisme d'intérêt majeur, dans laquelle l'Etat, et non la commune, délivre les autorisations d'occupation des sols et des permis de construire.
 

Une première Outre-mer

"A l'occasion de la remise du rapport, les deux ministres ont réaffirmé l'engagement du gouvernement d'aboutir à une création effective de l'OIN mi-2016", précise le communiqué, rappelant que le projet, annoncé en juin 2015, constituera "la première opération d'intérêt national en outre-mer". 
 
 

Un problème épineux en Guyane

La Guyane est particulièrement touchée par la crise du logement, avec une faible production et un développement important de l'habitat informel,
combiné à une forte croissance démographique. Le rapport remis mardi par Philippe Schmit, membre du conseil général de l'Environnement et du Développement durable, formule des recommandations concernant les modalités d'association des collectivités au projet et les pistes de financement envisagées.
 

Augmentation budgétaire

Les deux ministres ont annoncé que "les études d'aménagement préalables seront financées par une augmentation du budget consacré par l'Etat à la politique du logement en Guyane soit 2 millions d'euros dès 2016, et de l'ordre de 4 millions pour l'année 2017".  "Le préfet de Guyane présentera les préconisations du rapport aux élus concernés par les périmètres opérationnels proposés avant la finalisation du décret de création de l'OIN et sa publication prévue pour l'été 2016", précise le communiqué.