Un "cabaret caribéen" pour ressouder la communauté antillaise de Paris

Brunch Party Live Comedy

Créer un lieu dédié à la culture antillaise et valoriser les talents toutes générations confondues, c'est le but de l'organisateur du "Brunch Party Live & Comedy". La première avait lieu dimanche dans un théâtre du centre de la capitale.

Thomas-Diego Badia
Publié le , mis à jour le

Un lieu intimiste pour un dimanche festif. L'agitation tranche avec l'ambiance feutrée du Théâtre du Renard dans le centre de Paris. Depuis le début de l'après-midi, les spectateurs affluent pour la première du "Brunch Party live & Comedy", un nouveau concept proposé par Alain Surena, déjà organisateur de brunchs depuis trois ans. Ces petits-déjeuners tardifs séduisent les Antillais de la capitale - désireux de retrouver l'ambiance de leurs îles natales, tout comme les amoureux de la Guadeloupe et de la Martinique.

"Envie de vivre localement"

"Je suis rentrée depuis deux semaines, l'ambiance de chez moi me manquait. Je suis venue, car j'avais envie de vivre localement", sourit Catherine, Guadeloupéenne de 54 ans. "On fait de nouvelles rencontres et ça permet de finir la semaine en beauté", poursuit Odile, Martiniquaise.

Brunch Party 2
© TDB | Des plats traditionnels pour retrouver la saveur des Antilles. De quoi réjouir Catherine et Odile

Au menu de la journée, des plats typiques des Antilles : "un porc à l'ananas et au miel, des pilons de poulet frits avec une sauce chien et des filets de tilapias grillés", détaille le chef. Dans les cuisines, le personnel est dépassé par l'affluence, plus de 250 personnes au lieu de 150. "Nous sommes un peu victimes de notre succès", lâche-t-on. Certaines personnes devront attendre plus de deux heures avant d'être servies. Quelques-uns demanderont à être remboursés.

Un endroit pour "se retrouver"

Pour égayer le repas, une magicienne suivie de Gilles Saint-Louis, humoriste de 24 ans et valeur montante de la comédie martiniquaise sur le web. Pour finir : Jacob Desvarieux et Jean-Claude Naimro, membres de Kassav. L'organisateur veut promouvoir les jeunes talents comme les légendes de la chanson antillaise.


Regardez un des sketchs les plus populaires de Gilles Saint-Louis sur internet :

L'idée est de "rassembler la communauté autour d'un évènement fédérateur", explique Alain Surena"Nous manquons d'endroits de ce type à Paris pour nous retrouver. Il y a une demande forte et il n'y avait presque plus rien qui se passait", poursuit-il. Un point de vue partagé par Jean-Claude Naimro : "ici, il n'est pas normal qu'on soit si nombreux et qu'il n'y ait pas de lieu pour faire de la musique et la fête ensemble".

Après cette première, le "Brunch Party Live & Comedy" doit encore trouver ses marques. Il aura lieu un dimanche par mois.