Teddy Riner broie le poignet de son partenaire d’échauffement

teddy riner insep
© MARTIN BUREAU/AFP | Teddy Riner à l'entraînement à l'Insep de Paris, en janvier 2016.

Le judoka guadeloupéen Teddy Riner a remporté le 3 avril dernier le Tournoi de Samsun en Turquie chez les +100kg. Lors de son échauffement, il est retombé sur le poignet de Larbi Benboudaoud et a provoqué son hospitalisation

Jemael Martial
Publié le , mis à jour le

Aussi vrai qu’affronter Teddy Riner est un défi compliqué, le recevoir sur le poignet cause des dégâts. Larbi Benboudaoud, champion du monde des -66kg en 1999, peut le confirmer. Désormais entraineur national, il a accepté d’être le partenaire d’échauffement de Riner avant les combats du colosse au Tournoi de Samsun.
 
Sur un mouvement, Teddy Riner tombe sur l’ancien judoka qui avait la main gauche retournée. Les 140 kilos du Guadeloupéen ne laissent aucune chance au poignet de Larbi Benboudaoud, qui gonfle « tout de suite »
 

« Tout était en puzzle dans mon poignet »

Dès son retour à Paris, l’entraineur national a été hospitalisé et le diagnostic est tombé : rupture des ligaments. « Tout était en puzzle dans mon poignet », a-t-il déclaré à l’AFP. Opéré, Benboudaoud a quatre broches au poignet et doit conserver une attèle six semaines.
 
Teddy Riner s’est dit très embêté : « C’est la première fois depuis que je m’entraine avec des légers que ça m’arrive ». Ce triste accident n’a pas empêché le géant (2m04) guadeloupéen de remporter le tournoi dans la catégorie reine des +100kg.
Souvent handicapé par une blessure à l’épaule, avec cette victoire en Turquie, Teddy Riner a envoyé un signal fort à la concurrence à quelques mois des Jeux Olympiques de Rio. En pleine préparation des championnats d'Europe de Kazan, du 21 au 24 Avril prochain, il s'est rassuré et tentera de décrocher un 5e titre continental.

Vidéo : Retour sur la vicoire de Teddy Riner au tournoi de Samsun 2016.