"Sway", la délicate ondulation du guitariste et chanteur martiniquais Gérald Toto

Gérald Toto
© Benoit Peverelli | Gérald Toto

Il y a un an, Gérald Toto sortait l’excellent "Bondeko" avec ses complices Richard Bona et Lokua Kanza. Le revoilà ce mois-ci avec "Sway", album solo d’une extraordinaire finesse, où le compositeur et multi-instrumentiste révèle une fois de plus toute la mesure de son talent.

Philippe Triay
Publié le

Un album "transgenre", selon le mot espiègle du producteur (du label No Format !) de Gérald Toto. Lequel ne s’en offusque absolument pas : "De par ma voix les gens ne savent pas parce que j’ai un registre assez large qui peut aller haut dans les aigus, et transgenre parce que transversal au niveau culturel et stylistique. J’ai envie de garder cette liberté-là et plus ça va et plus mon chemin me permet de côtoyer des sons et des évocations de cultures à la fois différentes et en résonnance", déclare-t-il à La1ere.fr.
 

Album métis

Blues, reggae, pop, bèlè, folk… "Sway", album métis, puise en effet et avec bonheur dans de multiples registres, sous la ligne vocale pure et soyeuse de Gérald Toto. Dans la finesse et le dépouillement, l’opus s’avère une petite merveille, et l’on se laisserait indéfiniment bercer, ou envoûter, par le charme des mélodies du musicien-compositeur. "Le titre Sway, qui signifie ondulation en anglais, évoque les vagues de l’intérieur, le fait de se laisser porter par sa propre temporalité, de retrouver la possibilité de s’échapper des raideurs de notre quotidien et de s’élever. C’est quelque chose de très onirique", précise-t-il.
 

Dans "Sway", Gérald Toto a donné toute la mesure de son talent de multi-instrumentiste, en jouant quatre guitares différentes, de la basse électrique et électro-acoustique, et diverses sortes de percussions (conga, séga et udu [percussion en terre cuite, ndlr]). Il a également prémixé l’album, dont le final a été confié à l'ingénieur du son Bertrand Fresel.
 

"Langue imaginaire"

L’originalité des morceaux tient aussi au fait qu’ils ont été écrits dans une "langue imaginaire", comme le dit Gérald Toto. "Les titres des chansons sont en anglais, mais pas les textes", explique le musicien. "Même les Anglo-Saxons se laissent prendre. Ma langue imaginaire peut avoir des consonances anglo-saxonnes mais quelquefois parle dans d’autres consonances qui peuvent évoquer l’Océanie ou l’Afrique. C’est une langue que j’ai déjà utilisée dans mon précédent album par exemple. J’y mets beaucoup d’affect, c’est la langue du cœur. Les sons me parviennent par l’émotion. Avec ce véhicule je peux être compris de la même façon partout dans le monde. Il n’y a pas de préalable, une personne n’est pas mieux équipée qu’une autre pour la comprendre."

Gérald Toto
"Sway" (label : No Format !)
Téléchargeable sur toutes les plateformes légales


Prochain concert (sortie parisienne) :
Le 10 janvier 2019 à 20h au Hasard Ludique
128, avenue de Saint-Ouen, 75018 Paris