Le bateau de pêche a été intercepté au large de la côte ouest du Sri Lanka, et escorté vers Colombo avec 89 hommes et une femme à bord, a indiqué un porte-parole sri-lankais, le commandant Dinesh Bandara.
    
"Selon les premiers éléments de l'enquête, le bateau se dirigeait vers l'île de La Réunion", a-t-il déclaré. "De là, il est possible qu'ils aient prévu de se rendre vers une autre destination".
    
Les Sri-Lankais candidats à l'émigration payent des milliers de dollars aux passeurs pour ces voyages à hauts risques vers l'Europe, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Mais le nombre de personnes ayant quitté le Sri Lanka a beaucoup baissé depuis la mise en oeuvre par l'Australie en 2013 d'une politique d'immigration draconienne. Plus de trente bateaux de clandestins ont ainsi été refoulés.
    
L'Australie envoie ceux qui parviennent quand même à passer à travers les mailles du filet dans des camps de rétention reculés du Pacifique, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et sur Nauru.
    
En mai, 131 Sri-Lankais ont été arrêtés par les autorités malaisiennes alors qu'ils tentaient de se rendre en Nouvelle-Zélande par bateau. Tous ont été renvoyés au Sri Lanka et sont passibles de poursuites pour avoir illégalement quitté ce pays.