Sortir, voir, écouter : les rendez-vous culturels des Outre-mer dans l'Hexagone

Sortir, voir, écouter : les Rendez-vous des Outre-mer dans l'hexagone

Cette semaine,vacances obligent, nous vous emmenons sur l'île Paul Ricard, au contact de la culture polynésienne. Ensuite, retour en région parisienne, avec le Paris Jazz festival et le talentueux Chassol. Avant de découvrir les clips de Soprano et Nesly, et un album de reggae étonnant. 

Louis Otvas
Publié le , mis à jour le

Pacific Days

Pacific Days (îles des Embiez, 20 et 21 juillet). Depuis quelques années déjà, les amoureux du Pacifique se donnent rendez-vous, chaque année, sur l'île Paul Ricard, au large de Six-Fours-les-Plages. Le week-end du 20 et 21 juillet, les stands de produits locaux et les animations donneront à goûter et à voir un large aperçu de la culture polynésienne (cours de ukelélé, spectacles de ballet, et messe polynésienne le dimanche). Ces Pacific Days permettront aussi de donner une seconde vie aux documentaires diffusés dans le cadre du FIFO, le Festival International du Film et du Documentaire Océanien.
 
Pacific Days

 
Paris Jazz Festival

Paris Jazz Festival (Parc Floral, Bois de Vincennes, du 6 au 28 juillet). Un festival presque gratuit, c’est trop rare pour ne pas le souligner. Pour le Paris Jazz Festival et l’essentiel des concerts, il vous suffira de vous acquitter du modique droit d’entrée au parc (2,50 euros) pour voir quelques-uns de nos artistes ultramarins. Car cette édition 2019 « rend hommage aux 50 ans du Parc floral tout en faisant la part belle aux artistes émergents et à la découverte exigeante ». Le pianiste Chassol n’est plus à proprement parler une découverte, mais il se peut que pour une partie du public parisien, son concept qui mélange vidéo et musique, le soit effectivement. A voir ou à revoir, le vendredi 26 juillet à 20h (concert payant). Les autres artistes ultramarins programmés sont le flutiste guyanais Yann Cléry (20 juillet à 15h), la chanteuse réunionnaise Ann O.Aro (27 juillet, 15h) juste avant le remuant saxophoniste canado-haïtien Jowee Omicil (27 juillet, 17h).
 
Paris Jazz Festival

 
Clips

Soprano. L’un des rappeurs français le plus consensuel. Juré dans The Voice, auteur de la plus grande tournée française en 2017, Soprano séduit tous les publics, les adolescents comme leurs parents. Son album « Everest » s’est écoulé à plus de 800.000 exemplaires. Sur les routes, tout l’été ou presque, il nous livre en juin dernier, le clip « Le coach », un hymne à l’effort physique. Avant le grand concert à l’U Aréna le 21 septembre.
 
Nesly
se souviendra de son année 2019. La chanteuse antillo-guyanaise restera comme la première représentante de zouk à avoir été nominée (dans la catégorie meilleur groupe ou artiste international) aux B.E.T Awards, la cérémonie américaine qui célèbre les artistes afro-américains. Et récemment, elle vient de signer avec le Label Arista France de Sony Music. Leur première collaboration est ce clip Echec et Mat, disponible depuis le 5 juillet.

 
Reggae

BMG et Trojan Jamaïca (un nouveau label créé, entre autres, par Zak Starkey le fils de Ringo Starr) viennent de sortir un album conceptuel qui reprend des classiques de blues et de rythm-and-blues américain en version reggae. Red Gold Green and Blue, comprend ainsi 13 titres connus, comme Baby, please don’t go, 44 Blues, Sun is shinning ou encore I put a spell on you. C’est une partie de la crème des artistes jamaïcains qui s’est collée à la tâche avec notamment la célèbre paire rythmique Sly Dunbar (batterie) et Robbie Shakespeare (basse), Mykal Rose, le leader de Black Uhuru. L’album sera disponible le 12 juillet. En attendant, extrait avec la version de "I Put a spell on you", le standard de Screamin' Jay Hawkins.