Sénatoriales dans les Outre-mer: mode d'emploi [Encadré]

sénat illustration
© LIONEL BONAVENTURE / AFP

Ce dimanche 24 septembre, la moitié du Sénat est renouvelée. Dans les Outre-mer, le scrutin concerne la Guadeloupe, la Martinique, La Réunion, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie et Saint-Pierre et Miquelon.  

La1ere.fr Publié le , mis à jour le

Dimanche 24 septembre, près de la moitié du sénat est renouvelée : 170 sièges sur les 348 que compte la haute assemblée. Ils seront élus pour six ans.

Les Outre-mer concernés 

Voici en images les six départements ou collectivités des Outre-mer qui sont concernés (source : site du Sénat), avec les sénateurs sortants.
Sénatoriales Guadeloupe
© senat.fr
sénatoriales Martinique
© senat.fr
 
Senatoriales La Réunion
© Senat.fr
Mayotte Senatoriales
© Senat.fr
Nouvelle-Calédonie sénatoriales
© Senat.fr
SPM sénatoriales
© senat.fr

 

Qui vote ?

L'élection sénatoriale est un scrutin qui se déroule au suffrage universel indirect : ce ne sont pas les citoyens qui votent, mais les grands électeurs. Dans chaque circonscription, les sénateurs sont élus par des élus locaux : députés et sénateurs de la circonscription, conseillers régionaux et départementaux et délégués des conseillers municipaux.

Comment ça marche ? 

Les sénateurs sont élus au scrutin majoritaire à deux tours dans les départements représentés au maximum par trois sénateurs, et à la représentation proportionnelle dans les départements de 4 sénateurs ou plus. Les partis doivent présenter un binôme titulaire/suppléant paritaire pour les scrutins majoritaires et une liste en alternance homme/femme pour les scrutins proportionnels, sous peine de sanctions financières. Il faut être âgé d’au moins 24 ans pour être candidat aux élections sénatoriales. Les candidats avaient jusqu'au 8 septembre pour se déclarer.