Se loger quand on vient d’Outre-mer, le parcours du combattant !

Tracy Rival et Jean-David Akon
© DR | Tracy Rival et Jean-David Akon

Venir poursuivre ses études dans l'Hexagone et se voir refuser la location d'un logement parce que les garants sont domiciliés Outre-mer, le problème persiste. Il y a deux semaines, des ministres se sont adressés directement aux agences immobilières. Des locataires d'Outre-mer témoignent :

La1ere.fr Publié le , mis à jour le

Il y a deux semaines, deux ministres Emmanuelle Cosse et Ericka Bareigts ainsi que Jean-Marc Mormeck avaient adressé un courrier pour rappeler aux professionnels de l’immobilier le caractère discriminatoire et illégal du refus de loger des personnes venant d’outre-mer, leurs garants ne se trouvant pas Outre-mer.
 


Un problème persistant

La ministre du Logement, la ministre des Outre-mer et le délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’Outre-mer ont pris conscience du problème. Seront-ils entendus ?

Deux jeunes témoignent

En attendant, les étudiants et jeunes travailleurs venant des Antilles, de Guyane, de Nouvelle-Calédonie ou de Polynésie se trouvent régulièrement confrontés à cette discrimination. Regardez ce reportage de France Ô (Marie Radovic et Bruno Gabetta) dans lequl deux jeunes d'Outre-mer, Tracy et jean-David témoignent : 

Comment se loger quand les garants se trouvent Outre-mer ?