Top départ pour les épreuves du bac à Saint-Pierre et Miquelon

Début des épreuves du bac
© Frédéric Lahiton/SPM la 1ère

28 candidats sont convoqués pour les épreuves du baccalauréat à partir de ce mardi 21 mai. Comme chaque année, les lycéens ont débuté par la philosophie. 

Frédéric Lahiton
Publié le , mis à jour le

Les terminales du lycée Emile Letournel ont brisé la glace ce matin avec la traditionnelle épreuve de philosophie. Sur les 28 candidats de ce cru 2019, treize sont en série scientifique, cinq tentent de décrocher leur bac littéraire et dix passent les épreuves réservées aux lycéens inscrits en série économique et sociale. 

Pour assurer la bonne tenue de tous les examens de cette année 2019, le lycée peut compter sur trois secrétaires d'examen et plusieurs examinateurs.

Avant l'ouverture des enveloppes scellées ce matin, les consignes ont été rappelées aux candidats. Tous doivent disposer d'une pièce d'identité et de leur convocation. Les objets connectés comme les tablettes, les smartphones ou encore certaines montres sont bien entendus interdits. En cas de triche, les conséquences peuvent être lourdes pour l'élève. (voir encadré plus bas)

Deux semaines d'épreuves

Au total, toutes séries confondues, pas moins de douze épreuves vont se succéder jusqu'au 5 juin prochain. Les candidats n'ont qu'une copie à rendre par jour et demain ils vont devoir composer en anglais pour l'épreuve de langue vivante 1.

En cas de fraude au bac

Le site officiel de l'administration française rappelle en effet que la commission académique de discipline peut, selon les cas, prononcer l'une des sanctions suivantes :
- Blâme
- Privation de toute mention au diplôme
- Interdiction de participer à tout examen de l'Éducation nationale pendant 5 ans au maximum (bac ou post-bac)
- Interdiction de s'inscrire dans un établissement public d'enseignement supérieur pendant 5 ans au maximum

La sanction s'accompagne de l'annulation de l'épreuve pendant laquelle s'est déroulée la fraude (le candidat aura alors la note de 0 à l'épreuve concernée). Selon les cas, la commission peut aussi prononcer la nullité de l'examen. Toutes les sanctions peuvent être inscrites dans le livret scolaire. Enfin, la fraude au bac constitue un délit et peut entraîner des sanctions pénales. Ainsi, son auteur et ses complices encourent une peine pouvant aller jusqu'à 9 000 € d'amende et 3 ans d'emprisonnement.