Une teneur en eau très élevée dans le concombre de mer cette saison

Une teneur en eau très élevée dans le concombre de mer cette saison
© SPM la 1ère

La saison de pêche au concombre de mer a débuté mi-juin, à Saint-Pierre avec l'ouverture de l'usine locale. Le seul artisan pêcheur à avoir lancé sa saison se plaint d'une teneur en eau exceptionnelle dans le produit, qui va l'obliger à pêcher plus.

Emilie Boulenger
Publié le , mis à jour le

La saison de pêche au concombre de mer a bien débuté dans l'archipel. Les pêcheurs ne rencontrent pas de difficultés pour remonter des holothuries. En revanche, la teneur en eau dans le produit est particulièrement importante. Yoann Abraham, un patron pêcheur habitué à pêcher cette ressource, n'a jamais vu ça. Sur les 19 tonnes pêchées lors de son premier voyage, il explique qu'il ne sera payé que pour 11 tonnes.

À lire aussi : Plongée dans l'industrie du concombre de mer

À l'usine de traitement, on confirme que la teneur en eau est plus importante cette année que l'an dernier. Là-bas, le Cap Marie a déjà effectué 11 livraisons. Des livraisons qui sont travaillées et conditionnées sur place, avant d'être de nouveau transformées au Canada.  

Les scientifiques perplexes

La forte teneur en eau des concombres de mer interroge les scientifiques qui n'ont pas de réponse précise. Le délégué IFREMER à Saint-Pierre et Miquelon estime que cela pourrait être lié au mode de conservation du concombre à bord des bateaux.

Le reportage de Claudio Arthur et Alain Rebmann.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête