Saint-Pierre et Miquelon 1ère : mouvement de grève contre le plan de départs volontaires

Une grande partie du personnel a débrayé jeudi 7 novembre 2013, pour protester contre le plan national de l’entreprise prévoyant le départ volontaire de 361 salariés à France Télévisions.

Nathalie Allain
Publié le , mis à jour le

Vous n'avez pas pu passer à côté, pas d'émission jeudi 7 novembre 2013  sur Saint-Pierre et Miquelon 1ère , télé et radio.

Une grande partie du personnel était en grève, 90 % des journalistes, et près de 80 % des personnels techniques et administratifs, chiffres communiqués par la direction.

Avec même à la clé pour les grévistes un défilé à Saint-Pierre banderoles à la main l’après midi.

Les salariés ont débrayé à l'appel de l'ensemble des syndicats de France Télévisions. 

Un mouvement de colère pour s'opposer au plan de départs volontaires imposé par la direction de l'entreprise confrontée à une baisse sensible de ses ressources publiques et publicitaires.

Les porte-paroles des manifestants ont été reçus par le Sénateur et le Président du Conseil Territorial.

Ils ont également reçu le soutien écrit du député.

Marc Guérin , porte-parole de l'intersyndicale dans l'archipel, a apporté son éclairage local à Fanny Dupont

Saint-Pierre et Miquelon 1ère : mouvement de grève contre le plan de départs volontaires