Plateau Continental : pour les canadiens, c'est non.

Ottawa s'oppose clairement à la volonté française d'étendre le plateau continental de Saint-Pierre et Miquelon.

Nathalie Allain
Publié le , mis à jour le

Le Figaro, les échos ou encore la presse Suisse, Saint-Pierre et Miquelon a les honneurs des média. Les journaux relaient les  divergences de vue  clairement affirmées entre la France et le Canada au sujet des frontières maritimes.

L’ambassadeur du Canada en France qui était en visite dans l’archipel a réaffirmé la position de son pays, confirmée par un communiqué encore plus ferme d'Ottawa.
Pour le Canada, l’extension du plateau continental de la France devant ses côtes,  n’est pas négociable. Une position qui ne surprend pas  le député de Saint-Pierre et  Miquelon.

Annick Girardin était l’invitée du journal de France Ô. Pour elle, le Canada ne fait que défendre ses intérêts, tout comme la France.

Et elle fait confiance à l’engagement du Président de la République François Hollande qui a promis de déposer un dossier auprès de l’ONU en 2014. 

Plateau Continental : pour les canadiens, c'est non.