Opération arrachage du séneçon

Opération arrachage du séneçon
© SPM LA 1ERE

Le séneçon jacobée est une plante exotique envahissante très présente à Saint-Pierre et Miquelon. Les collectivités et l’Etat lancent une nouvelle campagne de sensibilisation à destination de la population.

Linda Saci
Publié le , mis à jour le

Une jolie fleur, mais dangereuse pour les espèces environnantes.

Le séneçon jacobée étouffe les plantes voisines et les empêche de se développer.

Cette plante peut être à l’origine de la disparition de variétés à Saint-Pierre et Miquelon. C’est pourquoi, après une première opération conjointe en 2016, la Collectivité territoriale, les mairies de Saint-Pierre et de Miquelon, ainsi que l’Etat lance une vaste campagne de sensibilisation autour de l’arrachage du végétal.

Le mois d'août reste propice à cette manipulation car le séneçon n'est pas arrivé à maturité et ses graines sont donc moins volatiles.

Pour enrayer son expansion, l'arrachage doit être réalisé avec la racine.

A Saint-Pierre, 8 points de collecte, indiqués par des panneaux, ont été aménagés pour déposer les récoltes.

Les agents de la déchetterie récupèrent aussi le végétal dans l'espace destiné aux encombrants. Car pour limiter les risques de propagation, le séneçon n'est pas utilisé pour le compostage.

Reportage Linda Saci, Bianca Careto, Enzo Giugliano