Ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, réserve son premier déplacement officiel à Saint-Pierre et Miquelon

La ministre de la Fonction Publique, Annick Girardin, était l'invitée du journal de SPM 1ère.
© LP | La ministre de la Fonction Publique, Annick Girardin, était l'invitée du journal de SPM 1ère.

Annick Girardin était l’invitée du journal de Saint-Pierre et Miquelon 1ère, mardi 1er mars. Un premier déplacement officiel pour la nouvelle ministre de la Fonction publique.

Laura Philippon
Publié le , mis à jour le

Annick Girardin, était ce mardi 1er mars l’invitée du journal de Saint-Pierre et Miquelon 1ère. La nouvelle ministre de la Fonction publique est actuellement dans l'archipel pour un premier déplacement officiel. La Saint-Pierraise est revenue sur sa nomination, "une reconnaissance du travail accompli comme secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie", estime-t-elle. Issue de la fonction publique, Annick Girardin avoue toutefois avoir eu "un temps de réflexion avant d’accepter cette nouvelle responsabilité".

Pas de ministère de la mer et des Outre-mer

La ministre de la Fonction publique avait plaidé un temps pour un nouveau ministère regroupant la mer et les Outre-mer, mais le gouvernement n’a pas retenu cette option. "Il faut être lucide, avoue Annick Girardin. Il ne reste qu’un certain nombre de mois et mettre en place un nouveau ministère prend du temps. Il est mieux de conserver la disposition actuelle pour continuer à agir jusqu’à la fin du mandat de François Hollande".

Annick Girardin "favorable au dégel du point d’indice"

En poste depuis le 12 février, Annick Girardin est aussi revenu sur les dossiers actuellement sur la table au plan national. Les négociations salariales avec les fonctionnaires ont commencé la semaine dernière.

La ministre s’est dite "favorable au dégel du point d’indice" des fonctionnaires estimant "qu’il faut leur apporter une reconnaissance ». La Saint-Pierraise veut "redorer le blason de la fonction publique". "La fonction publique d’aujourd’hui n’attire pas assez", estime la ministre qui tenait à ce que "sa première mission de terrain se passe dans (son) archipel".

Des expérimentations dans la fonction publique à Saint-Pierre et Miquelon

Annick Girardin rencontrera cette semaine les syndicats et les employeurs de l’archipel. "Le fonctionnaire de demain doit être davantage mobile", poursuit Annick Girardin qui se dit "partante pour mener à Saint-Pierre et Miquelon des expérimentations dans la fonction publique".

Si la nouvelle ministre entend "penser la fonction publique de demain", elle l’admet : "s’il y a une nouvelle loi sur la fonction publique, ce ne sera pas dans ce mandat". "On n’aura pas le temps, avoue Annick Girardin qui tient malgré tout à "créer une dynamique". "Nous devons nous interroger comment la fonction publique de demain. Peut-elle attirer de jeunes talents ? " ou encore "répondre aux enjeux numériques ? ".

AVE : une décision dans les jours qui viennent

Interrogée sur l’autorisation de voyage électronique (AVE) exigée par le Canada, Annick Girardin a tenu à rassurer la population de Saint-Pierre et Miquelon. "Le site informatique (pour la demande d’AVE, ndlr) n’est aujourd’hui pas au point et le canada va devoir s’adapter", assure Annick Girardin, qui pense qu’une "décision sera prise dans les jours qui viennent". Selon la ministre, "les habitants de l’archipel ne seront pas inquiétés".

Regardez ci-dessous l'interview d'annick Girardin.