Une formation de pointe pour les gendarmes de Saint-Pierre et Miquelon

Scène de crime gendarmerie
© Guillaume Desmalles/SPM la 1ère

Les gendarmes de l'archipel ont suivi une formation consacrée aux techniques d'investigation criminelle de proximité. Un stage animé par un expert de l'IRCGN, l'institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale.

Frédéric Lahiton
Publié le , mis à jour le

Après deux jours de théorie, les gendarmes de la brigade de Saint-Pierre et Miquelon ont été confrontés à des cas concrêts d'enquêtes criminelles. Au total, les militaires ont suivi cinq jours de formation et pour l'occasion, ils ont pu compter sur le soutien de l'institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, l'IRCGN.

À lire aussi : Une nouvelle équipe cynophile au service des douanes de Saint-Pierre et Miquelon

Une quinzaine de gendarmes a en effet été encadrée par un expert des techniques d'investigations les plus modernes. Prélèvements et analyses des indices à l'aide de méthodes scientifiques, utilisation de matériel de pointe pour les recherches, les militaires viennent de suivre une formation beaucoup plus poussée que leurs homologues de métropole. 

À lire aussi : Un élève de Polytechnique en immersion à la gendarmerie de Saint-Pierre

L'objectif est notamment de permettre une plus grande polyvalence des gendarmes de l'archipel. Voyez le reportage préparé par Guillaume Desmalles et Jérôme Anger.