L'Elinor Marit en cale sèche

L'Elinor Marit
En fonction depuis 2010 à Saint-Pierre-et-Miquelon

Depuis près de deux semaines le sablier de l'archipel est sur la cale de halage de Saint-Pierre. Deux techniciens de Terre-Neuve inspectent scrupuleusement le navire dans le cadre de sa visite quinquennale. 

Claire Arrossaména
Publié le , mis à jour le

L'heure est venue pour L'Elinor Marit d'être inspecté par des spécialistes. Et c'est l'épaisseur de la tôle qui retient en premier leur attention. "La mesure doit en effet être réalisée tous les 5 ans sur ce genre de navire", rappelle Hervé Drevillon, inspecteur au bureau Véritas.
Ensuite, l'armateur de l'Elinor Marit pourra débuter le grand nettoyage et les travaux de peinture avant de reprendre la mer direction le sud de la péninsule de Burin pour charger du sable. "Il faut 6h 6h30 pour aller, pareil pour le retour, selon la mer", explique Denis Allen-Mahé, l'armateur du sablier. Un sablier qui selon lui tient très bien la mer d'autant plus lorsqu'il est chargé. Au total , 5 à 6000 tonnes de sable sont transportées chaque année par l'Elinor Marit. Reportage de Patrick Caillet et Aldric Lahiton

Opération Carénage pour l'Elinor Marit