Une mission technique pour mieux définir le projet de terminal de croisières

Une mission technique pour mieux définir le projet de terminal de croisières
© SPM la 1ère

La société Géotec est en charge de réaliser une campagne de forages sur le site du futur terminal de croisières à Saint-Pierre, mais aussi à Miquelon. Des sondages permettant de définir la constitution des constructions actuelles. Ces informations techniques serviront à affiner le projet maritime. 

Linda Saci
Publié le , mis à jour le

Comment positionner et dimensionner les futures constructions pour le terminal de croisières ? C'est pour répondre à cette question qu'une mission technique a été organisée à Saint-Pierre et à Miquelon.

Dans un premier temps, les trois techniciens de la société Géotec ont procédé à des mesures et prélèvements dans les ports des deux îles afin de réaliser une cartographie précise des fonds marins.

À lire aussi : Le développement touristique passera aussi par la croisière

Puis, mercredi 5 septembre 2018, ils ont entamé une campagne de forages à Saint-Pierre sur le terre-plein proche du quai en eau profonde. L'opération se poursuivra durant un mois jusqu'au bout du quai. Il s'agit de creuser à l'aide d'une machine pour réaliser des sondages pressiométriques.

Sur chaque mètre, des tests sont réalisés. De l'air est envoyé dans une sonde pour évaluer le degré de résistance des sols. Une information destinée à identifier la nature des matériaux utilisés par le passé. 

Mieux comprendre les constructions actuelles permettra d'orienter les choix de construction pour le futur terminal de croisières

Reportage Linda Saci, Guillaume Desmalles
 

Une mission technique pour mieux définir le projet de terminal de croisières