Le tour de l'île

Le vendredi à 19h30.

Le tour de l'île

Une longue carrière de haut fonctionnaire pour Georges Poulet, ancien gouverneur de Saint-Pierre et Miquelon

Georges Poulet

Haut fonctionnaire Français, c'est dans l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon que Georges Poulet décide de passer sa retraite et de s'impliquer dans la vie du territoire.

Anne-Claire Revert
Publié le , mis à jour le

Georges Poulet est né le 14 avril 1914 dans l'Indre. Il est le premier garçon d'une famille de cinq enfants. Après des études à Toulouse, il intègre l'école Nationale de la France d'outremer. Il en sort diplomé d'une licence de droit.

Une carrière de haut fonctionnaire

 

Il débute sa carrière professionnelle en Mauritanie en 1944 comme chef du service des affaires politiques. Il va ensuite parcourir le monde comme haut fonctionnaire. Secrétaire général à Dakar en 1950 ou encore haut-commissaire par intérim de la Nouvelle-Calédonie en 1960, c’est en 1965 qu’il va découvrir Saint-Pierre et Miquelon lorsqu'il est nommé gouverneur du territoire. Sa carrière prendra fin avec un dernier poste de délégué général de la République aux Comores en 1973.

Un retour sur l’archipel

 

En 1975, il décide de revenir sur l’archipel pour y passer sa retraite avec son épouse. Il va occuper son temps entre la politique, la culture et le sport.

À lire aussi : Guy Cormier, un ancien maire de Miquelon amoureux de son territoire

Georges Poulet est conseiller municipal et adjoint au maire de Saint-Pierre de 1983 à 2001. Il est également le co-directeur et l’éditorialiste du journal municipal l'Echo des caps. Très sportif, Georges Poulet est co-fondateur de l’association sportive de la Foulée des iles.

Homme cultivé et dévoué, il est décoré de la légion d’honneur et des palmes Académiques. Il reçoit également la médaille d'or de la Jeunesse et des Sports. Georges Poulet décède à Saint-Pierre le 7 octobre 2008 à l’âge de 94 ans.

Son portrait signé Alexandra Hernandez.