Les défis de l'entreprenariat à Saint-Pierre et Miquelon

Carole Bouvart gérante institut de beauté
© SPM la 1ère

Dans le cadre de la semaine de la création et de la reprise d'entreprise, la CACIMA et Archipel Développement multiplient les initiatives. Ils souhaitent inciter les porteurs de projets à franchir le pas comme Carole Bouvart. La jeune femme est à la tête d'un institut de beauté.

Frédéric Lahiton
Publié le , mis à jour le

Salariée d'un institut de beauté pendant trois ans, Carole Bouvart n'a pas hésité quand l'occasion s'est présentée de reprendre l'établissement dans lequel elle travaillait.

Avant de devenir chef d'entreprise, la jeune femme a du entamer des démarches assez longues mais Carole Bouvart a pu compter sur le soutien de la CACIMA, de la collectivité territoriale ou encore de la banque notamment. Cet accompagnement précieux a permis l'aboutissement de ce projet professionnel.

Voyez le reportage de Marie-Paule Vidal et Jérôme Anger.

Pour aider et encourager les porteurs de projets à créer ou à reprendre une entreprise, la CACIMA et Archipel Développement proposent depuis le début de la semaine, plusieurs événements. Les futurs entrepreneurs ont ainsi pu rencontrer les acteurs de l'accompagnement à la création d'entreprise. 

Ce jeudi, le prix entreprendre sera remis pour deux projets qui ont abouti en 2017. Archipel Développement, la CACIMA et la CEPAC vont récompenser une création et une reprise d'entreprise à cette occasion.