Attaque mortelle à Nice : les réactions à Saint-Pierre et Miquelon

Attaque mortelle à Nice
Drapeaux en bernes à Saint-Pierre et Miquelon

Comme partout en France les habitants de l'archipel sont choqués par l'attaque mortelle qui s'est produite hier soir à Nice. 

Claire Arrossaména
Publié le , mis à jour le

Le choc

A Saint-Pierre et Miquelon les habitants réagissent à ce nouveau drame.  Comme partout en France, le même sentiment d'incompréhension, de désarroi et d'effroi régne.

La diaspora de l'archipel est importante et des natifs de l'archipel vivent à Nice. Ils se sont signalés hier soir en sécurité via les réseaux sociaux.

Le deuil national de trois jours sera observé sur ce petit territoire d'Amérique du Nord et depuis cet après-midi les drapeaux sont en bernes sur les édifices publics.

L'archipel de Saint-Pierre et Miquelon est-il en sécurité ?  

L'état d'urgence, décrété par François Hollande, sera demandé par la ministre de l'Outremer, George Pau Langevin, pour l'ensemble des territoires ultramarins.  

L'archipel appliquait jusqu'à présent les mesures du plan vigipirate renforcé à travers notamment le maintien des contrôles aux frontières et la vigilance accrue des différents services.  

Selon le Préfet Henri Jean " il n'y a pas de préoccupations particulières ni de craintes de ce point de vue". Le Sénateur-Maire de Saint-Pierre parle "de vigilance de tous les instants". "Que ce soit en France métropolitaine ou en Outremer, on n'est pas à l'abri d'une radicalisation quelconque" , rajoute Karine Claireaux. 

Le reportage de Delphine Jeanneau et Claudio Arthur