Des archéologues du DRASSM en mission d'exploration à Saint-Pierre et Miquelon

Recherches DRASSM
© DRASSM

Des plongeurs du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines fouillent les fonds marins autour de Saint-Pierre pour réaliser un inventaire du patrimoine maritime de l'archipel. Pour cette campagne 2018, les recherches vont s'étaler sur six semaines. 

Frédéric Lahiton
Publié le , mis à jour le

Mettre en exergue le patrimoine maritime de l'archipel qui repose sur les fonds marins, c'est l'objectif de cette mission menée par le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines. Venus l'an dernier pour effectuer un travail de repérage sur les épaves autour de Saint-Pierre et Miquelon, les plongeurs du DRASSM sont de retour en 2018 pour une campagne d'exploration de six semaines. 

Les archéologues souhaitent ainsi approfondir les connaissances sur ces bateaux qui reposent au fond de l'eau mais aussi réaliser un inventaire des différents objets liés aux nombreux naufrages qui se sont produits autour de l'archipel. À terme, une collection historique et archéologique pourrait être constituée. 

Voyez ce reportage de Linda Saci et Jérôme Anger.

Des archéologues du DRASSM en mission d'exploration à Saint-Pierre et Miquelon

L'invitée du JT : Cécile Sauvage

Archéologue, chargée de mission pour le DRASSM, Cécile Sauvage était l'invitée de notre journal télévisé de 20h00 de ce lundi 3 septembre. À mi-chemin dans cette campagne 2018 d'exploration, elle a expliqué à Guillaume Desmalles les enjeux de cette mission qui va se prolonger en 2019 et en 2020. L'an prochain, les investigations seront menées sur Miquelon.
Cécile Sauvage, archéologue - chargée de mission pour le DRASSM