A Saint-Pierre et Miquelon, Françoise Nyssen soutient la mobilisation pour l'inscription au patrimoine de l'Unesco

Nyssen Girardin à Saint-Pierre-et-Miquelon
© Twitter AG

La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, qui s'est rendue pendant deux jours à Saint-Pierre et Miquelon a soutenu la mobilisation locale pour l'inscription de l'archipel au patrimoine de l'Unesco, a constaté un correspondant de l'AFP.

La1ère (avecAFP) Publié le , mis à jour le

Françoise Nyssen, qui accompagnait la ministre des Outre-mer Annick Girardin, originaire du territoire, a notamment rencontré les acteurs de cet archipel de 242 km2 qui envisagent de faire une demande de classement au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco sur le thème de la pêche.
    
Elle a annoncé la création d'un poste de chargé des affaires culturelles financé par son ministère. "Une Madame ou un Monsieur Culture", selon Mme Nyssen, qui sera chargé de constituer un dossier pour l'Unesco, tout en aidant les artistes locaux à monter des projets pour plus de visibilité et permettre une meilleure diffusion de leurs arts.
    
"Le patrimoine de Saint-Pierre et Miquelon, de la Grande Pêche, mérite d'être reconnu", a-t-elle notamment twitté, à l'issue d'une rencontre avec le comité local du patrimoine qui "joue un rôle essentiel pour inscrire l'archipel au patrimoine de l'Unesco", a-t-elle ajouté, saluant "la mobilisation collective des Saint-Pierrais et Miquelonais!".


En 48 heures, la ministre s'est rendue notamment à Saint-Pierre, Miquelon-Langlade, mais aussi sur l'île aux marins, petite île au large de Saint-Pierre, habitée jusque dans les années 60. Françoise Nyssen a indiqué espérer voir prochainement sur Paris la constitution d'une exposition dédié à Saint-Pierre et Miquelon.