Le Volcan a sommeillé en août, l’île s’est réveillée

Volcan Piton de la Fournaise
© Lise Hourdel (Réunion la 1ère)

Activité relativement faible pour le Piton de la Fournaise au mois d’août. Pourtant, le magma est bien présent en profondeur, selon l’OVPF. Le volcan semble donc s’être rendormi, mais d’un œil seulement.
 

Lise Hourdel
Publié le , mis à jour le

36 séismes à moins de 2 km de profondeur sous les cratères sommitaux, seulement 2 séismes profonds et 161 effondrements dans le Cratère Dolomieu et au niveau des remparts de l’Enclos Fouqué ont été relevés. L’activité du Piton de La Fournaise reste donc relativement faible, selon les scientifiques de l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise, qui rendent ce samedi 1er septembre leur bulletin mensuel pour le mois d’août.

Aucune déformation de l’édifice n’a été observée et les concentrations en CO² dans le sol restent stables. Début août, la réalimentation profonde en magma et la pressurisation du réservoir magmatique superficiel, qui avaient repris suite à la fin de l’éruption du 13 juillet, ont même cessé. Pourtant, le magma reste bien présent à grande profondeur, en témoignent les concentrations de gaz dans le sol.
 

OVPF Bulletin mensuel août 2018 volcan CO2 010918
© OVPF-IPGP
Mais les réalimentations profondes sous le volcan se font par impulsions depuis 2016, ainsi la prochaine du genre pourrait bien être le déclencheur d’une nouvelle éruption.
 

Réveil sismique pour La Réunion


Si le volcan semble s’être assoupi, l’île est, elle, en activité. 101 séismes locaux ont ainsi été relevés au mois d’août, majoritairement sous l’île du côté du Piton des Neiges et dans un rayon de 200 km autour. Un séisme a été particulièrement ressenti par les habitants le 7 août dernier, localisé à 12 km sous le niveau de la mer et à 5 km au Sud-Est de Sainte-Clotilde. Sa magnitude a été évaluée à 2,5 sur l’échelle de Richter.
 
OVPF bullentin mensuel août 2018 carte séisme La Réunion 010918
© Franceseisme
Depuis  2013, plus de 3 700 séismes ont été détectés dans le Nord de l’île. Trois périodes se distinguent : 2013-2016, 2016 à mai 2018 et juin 2018 à aujourd’hui. 400, 800 et 1 700 séismes ont été respectivement détectés par an. L’activité sismique de l’île semble donc en augmentation. L’origine des séismes reste inconnue mais leur source ne semble en revanche pas avoir migré au fil du temps, nous apprend l’OVPF.
 
OVPF Bulletin mensuel aout 2018 évolution séismes depuis 2013 010918
© OVPF - IPGP