Visite ministérielle : pas de comité d'accueil pour l'arrivée d'Annick Girardin à La Réunion

Arrivée Annick Girardin ministre des Outre-mer 170319
© Mélodie Nourry (Réunion la 1ère)

La ministre des Outre-mer est de retour à La Réunion, 3 mois après la crise de Gilets Jaunes. Annick Girardin entame ce dimanche 17 mars, une visite de 3 jours dans l’île. C’est accompagnée de la secrétaire d’Etat, Christelle Dubos, qu’elle tentera de convaincre.
 

Gaël Le Dantec avec Lise Hourdel Publié le , mis à jour le

Elle avait promis de revenir faire le point trois mois après la crise des Gilets Jaunes, la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, est arrivée ce dimanche 17 mars, au matin, pour trois jours.

L'avion de la ministre s'est posé un peu avant 9h30 sur le tarmac de l'aéroport Roland Garros. A sa sortie de l'aérogare, elle s'est exprimée devant la presse.


A l'extérieur, un important dispositif de sécurité est déployé. Les forces de l'ordre sont présente en nombre mais restent discrètes.
 
Arrivée de la ministre des Outre-mer Annick Girardin forces de l'ordre gillot aéroport 170319
© Michelle Bertil (Réunion la 1ère)
Arrivée de la ministre des Outre-mer Annick Girardin forces de l'ordre gillot aéroport 170319
© Michelle Bertil (Réunion la 1ère)
Arrivée de la ministre des Outre-mer Annick Girardin forces de l'ordre gillot aéroport 170319
© Michelle Bertil (Réunion la 1ère)
Il faut dire que le comité d'accueil n'est peut-être pas à la hauteur de ce qui était attendu. Très peu de personnes sont présentent devant l'aéroport pour l'arrivée d'Annick Girardin. Les Gilets Jaunes ont boudé le moment. Le mot d'ordre, passé sur les réseaux sociaux ces derniers jours, semble avoir été suivi. 
 
Arrivée Annick Girardin ministre des Outre-mer 170319
© Mélodie Nourry (Réunion la 1ère)
 

Une double visite ministérielle

Elle sera accompagnée de Christelle Dubos, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, à La Réunion depuis la veille, samedi 16 mars. Le programme permettra aux ministres de faire le point sur les promesses tenues il y a trois mois.

Deux ministres pendant trois jours, ce sont une douzaine de séquences pour tenter de balayer un maximum des sujets et tenter de faire oublier l'impression d'absence de résultat.
 

Emploi, vie chère et transparence

Avec les visites d'une Coopérative Ouvrière du Port, d'une coopérative agricole, de l'atelier de ti tang récup, Annick Girardin viendra voir si les emplois aidés et les coups de pouces à l'économie sociale et solidaire portent leurs fruits. Dans le même domaine, la ministre évoquera avec le maire du Port le projet de territoire zéro chômeur.

Autre volet : le point sur la participation des citoyens à la lutte contre la vie chère. Annick Girardin installera les 50 réunionnais tirés au sort pour participer à l'Observatoire des prix et assistera à la clôture de la conférence régionale de lutte contre la pauvreté.

Enfin, elle ira à l'écoute de la société civile et des élus qui tentent de retrouver une place après la tornade des gilets jaunes.
 

Pauvreté et familles pour la secrétaire d’Etat

La secrétaire d'Etat Christelle Dubos se chargera de faire le point sur les promesses en matière de lutte contre la pauvreté et à destination des familles : aide alimentaire, centre d'hébergement, crèches, point conseil budget et lancement du " petit déjeuner à l'école ".

Un double programme ministériel qui n'a pas prévu de rencontre avec les Gilets Jaunes, sauf, peut-être si ceux-ci s'invitent sur le parcours. La première épreuve de l’aéroport passée, l’attend désormais celle de la préfecture où elle doit tenir une conférence de presse, à suivre en direct sur la page facebook de Réunion la 1ère et en radio.