Troisième trimestre consécutif de baisse de l’emploi salarié à La Réunion

Emploi

C’est dans le secteur public que l’emploi salarié baisse le plus à La Réunion. Près de 4 000 emplois ont ainsi été perdus sur un an. Dans le secteur privé, une légère augmentation est constatée, mais elle ne suffit pas.
 

Lise Hourdel
Publié le

Si la France connaît une croissance de 0,3% au 3ème trimestre 2018, la dégradation du climat des affaires au niveau international, notamment dans la zone euro, pèse sur la croissance en fin d’année. Des gains de pouvoir d’achat des ménages soutiendraient néanmoins la consommation au cours des prochains mois, estime l’INSEE.
 

Emploi salarié 3ème trimestre 2019 070119
© INSEE La Réunion
 

Le secteur public perd 4000 emplois


D’une manière générale, l’emploi salarié baisse de 0,1% à La Réunion au 3ème trimestre 2018, c’est à dire moins que lors des deux précédents trimestres, dont la baisse avait été de 0,4% pour chacun. A noter, c’est la 1ère fois depuis 2012 que l’emploi salarié baisse durant trois trimestres consécutifs.

Le secteur public, qui représente un tiers des effectifs, est le plus touché. Ainsi, sur un an près de 4 000 emplois ont été perdus, les contrats aidés y ont d’ailleurs été pour beaucoup.

L’emploi salarié dans le privé augmente légèrement, soit 0,1% mais ne suffit pas à combler la baisse du secteur privé.
 

La fin des contrats aidés pèse


Les services non marchands, à savoir l ‘enseignement, l’administration publique, la santé ou l’action sociale, majoritairement dans le secteur public, sont donc les plus touchés. Ainsi, sur les 106 200 salariés qui y travaillent, 300 ont perdu leur emploi.

Une baisse nettement moins forte qu’au 1er semestre 2018, qui avait vu une grande partie des contrats aidés prendre fin. Ce sont en revanche les associations qui en subissent le plus la disparition au 3ème trimestre.

Au début du 3ème trimestre, on comptait 11 700 personnes en contrats aidés dans les secteurs marchands et non marchands. Sur un an, 14 300 contrats ont pris fin.
 

Industrie et construction sont des secteurs dynamiques


Si peu d’emplois salariés sont créés dans le secteur privé, l’industrie et la construction restent dynamiques. Un rebond a en effet été constaté dans le dernier, les perspectives de construction de logements étant bien orientées, selon l’INSEE.  Sur un an, l’emploi salarié y a ainsi augmenté de 2,3%, dont 0,4% au 3ème trimestre.

Les services aux entreprises observent une baisse modérée de l’emploi salarié au 3ème trimestre, mais la croissance de l’emploi y reste tout de même soutenue sur un an, avec + 2,3%. Il ralentit en revanche dans le commerce et l’hébergement-restauration.  La fréquentation hôtelière progresse en effet timidement.
 

1 689 entreprises créées au 3ème trimestre 2018


Enfin, bien que les créations de micro-entreprises soient en hausse, le nombre de nouvelles entreprises se stabilise. 1 689 entreprises ont ainsi été créées au 3ème trimestre 2018 à La Réunion. Un fort repli est en revanche constaté dans le "commerce, transports, hébergement et restauration".

Au cours de l’année écoulée, 1 042 défaillances d’entreprises ont tout de même été enregistrées, soit 61 % de plus que sur l’année précédente. Au 3ème trimestre  2018, 350 entreprises ont été mises en liquidation. Elles étaient liées à des programmes de défiscalisation, indique l’INSEE.