Un trafic de drogue démantelé entre l’Hexagone et La Réunion

Le Commissariat de Saint-Pierre, à La Réunion.
© REUNION LA1ERE | Le Commissariat de Saint-Pierre, à La Réunion.

Un homme est en garde à vue au commissariat de Saint-Pierre. Il est soupçonné d’être au cœur d’un trafic de drogue entre l’Hexagone et La Réunion. Des centaines de cachets de MDMA et d’ecstasy étaient envoyés par colis dans l’île.

LP / Laurent Pirotte Publié le

Les douaniers ont intercepté un étrange colis en provenance de métropole ces derniers jours. A l’intérieur, ils ont découvert près de 700 cachets d’ecstasy et de MDMA, une autre drogue de synthèse. En janvier dernier, un premier colis contenant près 2 000 cachets avait aussi été intercepté.
 

Un homme en garde à vue

Samedi 8 septembre, les enquêteurs ont interpellé un homme soupçonné d’être au cœur de ce trafic. Résidant dans l’Hexagone, il était en vacances à La Réunion ces derniers jours. D’après les enquêteurs, c’est lui qui envoyait les colis de drogue depuis la métropole. Actuellement en garde à vue, cet homme sera déféré, mardi 11 septembre, devant les juges. Une information judiciaire a été ouverte pour détention, transport, offre, acquisition et importation de stupéfiants.
 

Des revendeurs

Deux jeunes revendeurs ont aussi été placés sous contrôle judiciaire dans cette affaire. Leurs casiers judiciaires sont vierges. Âgés de 18 ans, ils revendaient la drogue dans le quartier de Joli Fond, à Saint-Pierre, mais ils n’en tiraient pas profit. Ils n’auraient été que des "marionnettes" dans cette affaire.

L’enquête se poursuit. Elle devra déterminer l’ampleur financière du trafic et si d’autres personnes sont impliquées.