Thierry Robert démissionne

Thierry Robert
© Réunion la 1ère

Thierry Robert annonce sa démission de son poste de conseiller municipal. 

IP Publié le , mis à jour le

C'est sur les réseaux sociaux que l'ancien député a fait son annonce ce jeudi. Thierry Robert  démissionne de son poste de conseiller municipal de St Leu, dernier mandat politique encore à son actif après son inéligibilité. 

Peut être qu'un jour le peuple comprendra que j'ai toujours été honnête avec lui et que je me suis sacrifié pour lui pendant ces 10 dernières années.  À ceux que j'ai pu blesser par des mots ou des gestes, je leur dit pardon! Sachez que je serai toujours aux côtés des St Leusiens, des Réunionnais, des plus fragiles. 
Après avoir fait de St Leu, une ville authentique et moderne proche de sa population, mon voeux le plus cher est de voir La Réunion devenir un département où les élus se mettent vraiment au service de la population, de l'intérêt général et non comme actuellement où une grande majorité, se servent, eux et leur famille, ceci grace à la manipulation qu'ils opèrent auprès du peuple entre autre avec l'aide de certains organes de presse. 
Je veux que les réunionnais se réconcilient entre eux et redeviennent solidaires comme c'était le cas dans une époque lointaine et ceci sans céder à la démagogie.


A aucun moment, Thierry Robert n'explique les motivations de sa décision. 
Il ne fait également pas référence à la crise sociale qui a frappé La Réunion ces dernières semaines. Pour rappel, le 24 novembre, ce dernier avait été contraint de quitter le Port Est sous les huées des Gilets Jaunes présents.

J8 gilets jaunes thierry robert au Port Est 241118
© Hubert Debeux (Réunionla 1ère)

D'autres l'ont précédé dans la démarche 

Le député Jean-Hugues Ratenon a ouvert le bal le 03 décembre 2018 en quittant son poste de conseiller municipal de Bras-Panon. Deux jours plus tard, Juliana M'Doihoma, conseillère régionale déléguée à l'économie sociale et solidaire, à la politique de la ville et au suivi des fonds européens quittait son mandat de conseillère municipale à Saint-Louis. Monique Benard-Deslais a annoncé, ce mercredi, sa démission de son mandat conseillère régionale de l’opposition tout en conservant son poste de conseillère municipale du Tampon.