Le Tampon : les Gilets Jaunes des Azalées veulent une nouvelle forme de mobilisation

Gilets Jaunes du Tampon Tour des Azalées pique-nique 010619
© Réunion la 1ère

29ème week-end de mobilisation pour les Gilets Jaunes de l’hexagone. A La Réunion, la mobilisation n’est plus, même si quelques irréductibles tiennent toujours un rond-point au Tampon. Ce samedi, ils ont d’ailleurs organisé un pique-nique pour réfléchir à la suite à donner à leur mouvement.

Lise Hourdel
Publié le , mis à jour le

Ils entament leur 8ème mois de mobilisation. Depuis novembre dernier, il est une poignée d’irréductibles à ne pas avoir quitté le rond-point des Azalées au Tampon. Ces Gilets Jaunes, qui ne veulent rien lâcher, ont organisé ce samedi 1er juin un pique-nique sur leur lieu de campement.

Reportage de Patrick Smith et Jacques Payet.

 

Le rejet d’un système

Mobilisés depuis la première heure, ils ont connus les barrages des routes, les manifestations, la visite de la ministre des Outre-mer et l’installation des "kaz du peuple" sur les ronds-points. Aujourd’hui, s’ils ne veulent plus bloquer les routes, ils restent en colère.

La dizaine de personnes qui se relaient ainsi quotidiennement pour faire vivre le lieu dénonce un système auquel elles ne peuvent adhérer. Les dernières augmentations, comme celle des prix de l’électricité qui intervient à partir de ce samedi 1er juin, ne vont d’ailleurs pas aider.
Sophie Person les a rencontrés.

Gilets Jaunes du Tampon

 

Pour une reprise du mouvement

S’ils ont le sentiment de ne pas avoir été entendu depuis le mois de novembre 2018, ils ont aussi celui d’avoir appris beaucoup de choses ensemble. Ainsi, ils aimeraient à nouveau voir les Réunionnais se mobiliser, non plus pour bloquer les ronds-points, mais pour poursuivre le mouvement différemment.
 
Gilets Jaunes du Tampon Tour des Azalées pique-nique 010619
© Réunion la 1ère