La continuité territoriale serait-elle victime de son succès ? Les demandes explosent en tout cas. Les files d’attente ne désemplissent pas devant les bureaux de la continuité territoriale. Il faut dire que les périodes de vacances et de rentrée scolaire sont généralement des moments d’affluence.

Une affluence record cette fois, car le Conseil régional a voté en commission permanente hier, mardi 21 août, une rallonge budgétaire. Une enveloppe de 6 millions d’euros a donc été décidée pour financer le dispositif, les 34 millions d’euros initiaux ayant déjà été presque entièrement consommés.

Il faut dire qu’au 1er semestre 2018, 118 000 demandes de bons et de remboursements avaient déjà été formulées, soit 80% de l’ensemble des démarches de 2017.


Le reportage de Sigrid Chane-Kaye-Bone et Jean-Claude Toihir.
Le boom de la continuité territoriale

Reportage  - Réunion la 1ère  - Sigrid Chane-Kaye-Bone et Jean-Claude Toihir