Les Sri Lankais ont choisi La Réunion où toutes les religions cohabitent

Les Sri Lankais ont choisi La Réunion
reportage  -  reunion la 1ère  -  Valérie Filain

Ils ont quitté la rétention administrative en milieu de matinée. Ils ont déposé une demande d'asile.  Ils sont libres de leurs mouvements et sont accueillis dans les ashrams du Port et de Sainte-Suzanne.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

Le Sri Lanka connaît depuis la fin février des émeutes antimusulmanes dans le centre de l’île. Le pays n’a jamais retrouvé la sérénité depuis la fin de la guerre civile en 2009 qui a fait des dizaines de milliers de morts entre Cinghalais, à majorité bouddhiste et Tamouls, à majorité hindoue.

Le 18 mars, le président Sirisena a annoncé la fin de l’état d’urgence qui avait été décrété  pour mettre fin aux émeutes.

C’est dans ce contexte que les 6 Sri Lankais ont quitté leur pays en payant 2600 euros chacun pour rejoindre La Réunion. Ils ont été sauvés par la gendarmerie maritime, après 22 jours de navigation et 2 jours de dérive à l'Ouest de nos côtes.
Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, ils déclarent être ici en sécurité, dans l’île où toutes les religions cohabitent en paix.